International Scientific Optical Network

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'International Scientific Optical Network (ISON, réseau optique scientifique international, en russe : Пулковская кооперация оптических наблюдателей) est un projet international ouvert pour le suivi régulier de l'espace proche de la Terre et des débris spatiaux.

Créé en 2004, ISON est un groupe de 23 observatoires astronomiques[1] répartis dans 11 pays, faisant appel à 20 institutions scientifiques[2]. Le coordinateur principal du partenariat est l'Institut de mathématiques appliquées Keldych de l'Académie russe des sciences[3].

Le réseau robotisé ISON a, comme le Minor Planet Center, pour mission de détecter et surveiller les objets proches de la Terre, tels les astéroïdes géocroiseurs[1],[4], tâche comprenant la collecte et l'analyse des résultats. ISON réalise des mesures depuis 2003[2]. Fin 2009, 1 467 objets en orbite géostationnaire étaient continuellement suivis par ISON[2]. Les comètes C/2010 X1 (Elenin) et C/2012 S1 (ISON)[5] figurent parmi les découvertes de ce réseau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) [PDF] Krugly Yu. N. et al., Observations of Asteroids in International Scientific Optical Network, sur hal.archives-ouvertes.fr
  2. a, b et c (en) [PDF] Russian Academy of Sciences, Keldysh Institute of Applied Mathematics, GEO protected region: ISON capabilities to provide informational support for tasks of spacecraft flight safety and space debris removal, Présentation pour la 47e session du COPUOS STSC, 8-19 février 2010, Vienne
  3. (en) V. Agapov, I. Molotov, International scientific optical observation network (ISON) for the near-Earth space surveillance – results of the first years of work and plans for the future, sur lfvn.astronomer.ru, 20 février 2008
  4. En anglais : near-Earth asteroids.
  5. Cette dernière est plus connue sous le nom de comète ISON.

Liens externes[modifier | modifier le code]