Le Protecteur (vaisseau de ligne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Protecteur.
Protecteur
Image illustrative de l'article Le Protecteur (vaisseau de ligne)
Modèle de vaisseau de 74 canons du même type que le Protecteur vu par Nicolas Ozanne

Histoire
A servi dans Pavillon de la marine royale française Marine royale française
Quille posée 1757
Lancement 21 mai 1760
Caractéristiques techniques
Type Vaisseau de ligne
Propulsion Voile
Caractéristiques militaires
Armement 74 canons
Autres caractéristiques
Équipage 410 hommes

Le Protecteur était un vaisseau de ligne armé de 74 canons de la marine royale française, le seul à avoir porté le nom. Il a été fixée en 1757 et lancée en 1760.

Sous le commandement du comte de Grasse, le Protecteur a participé à la guerre d'indépendance des États-Unis, notamment la bataille de la Grenade[1].

Un modèle d'un vaisseau de ligne de 64 canons, exposé au musée de la Marine, est présenté comme une représentation du Protecteur : c'est probablement le résultat d'une erreur de l'amiral Pâris[2]. Le modèle est probablement celui du Protée (1748 - 1771)[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Claude Castex, Dictionnaire des batailles navales franco-anglaises, 2004, [lire en ligne]
  2. Le Protecteur
  3. Le Protecteur, 1760

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]