Le Pacte (film, 1987)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Pacte.

Le Pacte
(Hellraiser : Le Pacte)

Titre original Hellraiser
Réalisation Clive Barker
Scénario Clive Barker
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Horreur
Sortie 1987
Durée 94 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Pacte[1] ou Hellraiser : Le Pacte [2] (Hellraiser) est un film britannique réalisé par Clive Barker et sorti en 1987.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Quelque part au Maroc, Frank Cotton (Sean Chapman) achète une boîte de puzzle antique chez un concessionnaire, un étrange cube doré. De retour dans le grenier de sa maison à Londres, Frank résout le puzzle de la boîte, ce qui amène des chaînes à en sortir et à s'accrocher à lui, s'enfonçant profondément dans sa chair. De noir vêtus, des humanoïdes horriblement mutilés apparaissent et le déchirent en morceaux. Leur chef Pinhead (Doug Bradley) ramasse la boîte et la remet dans son état d'origine, en ramenant les restes disséqués de Frank avec eux et restaurant la salle à la normale.

Quelque temps plus tard, le frère de Frank, Larry (Andrew Robinson), arrive à la maison avec sa seconde épouse, Julia (Clare Higgins), qui a déjà eu une liaison avec Frank. Le couple connaît Frank comme étant un hédoniste avoué et un petit délinquant, et, en supposant qu'il soit en prison dans un endroit exotique, ils décident d'emménager avec la fille adolescente de Larry, Kristy Cotton (Ashley Laurence). Elle choisit de ne pas vivre avec sa belle-mère mais vient leur rendre visite. Tout en se déplaçant dans la maison, Larry se coupe la main sur un clou, et les gouttes de sang tombent sur le plancher du grenier. Le sang a en quelque sorte atteint Frank dans sa prison dans le royaume des humanoïdes, et restaure partiellement son corps, ce qui lui permet de s'échapper vers le grenier.

Cette nuit-là, Julia découvre Frank (maintenant interprété par Oliver Smith) dans le grenier. D'abord horrifiée, elle s'avoue toujours obsédée par lui après leur relation, et elle accepte de récolter du sang pour lui afin qu'il puisse restaurer entièrement son corps, et de fuir ensemble. Le lendemain, Julia commence à attirer des hommes dans les bars pour les ramener à la maison, où elle les tue avec un marteau. Frank boit alors leur sang et les organes internes, ce qui régénère progressivement son propre corps. Une fois qu'il a repris assez de force, Frank explique à Julia qu'il avait épuisé toutes les expériences sensorielles et recherché la boîte de puzzle sur la promesse qu'il allait ouvrir un portail vers un royaume de nouveaux plaisirs charnels. En guise de quoi, il a ouvert un portail vers le royaume des « cénobites », qui ont depuis emmené Frank comme leur prisonnier et soumis à une extrême torture sado-masochiste.

Pendant ce temps, Kristy espionne Julia emmenant des hommes à la maison et, croyant qu'elle a une liaison, la suit dans le grenier un après-midi, où elle est témoin d'un meurtre. Frank lui barre le passage, mais il panique lorsque Kristy saisit la boîte de puzzle. Kristy jette la boîte par la fenêtre, créant assez de distraction pour s'échapper. En dehors de la maison, elle récupère la boîte et s'enfuit, mais s'effondre d'épuisement peu après. Après avoir été transportée à l'hôpital, Kristy résout la boîte de puzzle, convoquant les cénobites. Leur chef explique que les cénobites ont été conçus comme des anges et des démons, ils sont tout simplement « explorateurs » de l'expérience charnelle, pratiquant une forme de sado-masochisme si extrême qu'elle transcende la frontière entre la douleur et le plaisir. Bien qu'ils tentent d'abord de forcer Kristy à venir avec eux dans leur royaume, le chef s'indigne sur la suggestion qu'un de leurs « sujets » ait pu s'échapper, et s'engage à envisager de libérer Kristy en échange de leur ramener Frank.

Kristy retourne à la maison, où Larry lui dit qu'il a affronté et tué Frank. Julia lui montre un cadavre écorché dans le grenier, et peu de temps après les cénobites se manifestent. Kristy tente de s'échapper avec Larry, mais son langage et ses manières conduisent finalement Kristy à se rendre compte que Frank (désormais interprété par Andrew Robinson) a en fait tué son père, et porte sa peau. Frank poursuit Kristy dans la maison avec un couteau (« Viens voir papa ! »), tuant Julia dans le processus. Il coince finalement Kristy dans le grenier, où il se vante d'avoir tué son frère. Les cénobites arrivent jusqu'à eux, l'enlacent avec des chaînes et le déchirent en morceaux. Ils tentent alors de revenir sur leur accord avec Kristy et de la ramener avec eux. Le petit ami de Kristy, Steve, arrive et cherche Kristy. Kristy défait les cénobites en inversant les mouvements nécessaires pour ouvrir la boîte de puzzle, les renvoyant un à un dans leur royaume. Kristy et Steve quittent la maison ensemble.

Kristy tente de brûler la boîte dans une décharge publique. Un vagabond entre dans les flammes et récupère la boîte avant de se transformer en une créature ailée squelettique et de s'envoler. La boîte finit entre les mains du marchand qui l'a vendue à Frank, demandant à un autre client potentiel : « Quel est votre plus grand plaisir ? ».

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a connu un certain succès commercial, rapportant environ 14 564 000 $ au box-office en Amérique du Nord pour un budget de 1 000 000 $[4].

Il a reçu un accueil critique plutôt favorable, recueillant 63 % de critiques positives, avec une note moyenne de 5,9/10 et sur la base de 32 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[5].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • Saturn Awards 1988 : Meilleur film d'horreur, Meilleure musique et Meilleurs maquillages pour Bob Keen
  • Fantasporto 1988 : Meilleur film

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le tournage a débuté le 29 septembre 1986 et s'est déroulé à Londres[réf. nécessaire].
  • Avant d'opter pour Hellraiser, la production avait pensé au titre Sadomasochists from Beyond the Grave, qu'on pourrait traduire par « Les sadomasochistes d'outre-tombe ».
  • Le film a été exploité en France sous le titre Le Pacte, bien que le terme Hellraiser figure sous l'affiche. C'est seulement après que la sortie des suites que le titre Hellraiser a été ajouté afin de l'apparenter à la série, tout comme La Nuit des masques pour la série Halloween.
  • À la demande du cinéaste, le groupe britannique de musique industrielle Coil avait composé la bande originale du film, mais le studio rejeta cette dernière, préférant la confier à un compositeur plus traditionnel.
  • La maison du film se situe au 55 Ludovico Place, qui se trouve être l'adresse de l'institut Ludovico du film Orange mécanique (1971) où Alex avait été envoyé pour être rendu non-violent.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Titre sous lequel le film a été exploité au cinéma et sous lequel il est référencé dans la plupart des encyclopédies. Cf. Encyclo-ciné et Ciné-ressources.
  2. Titre de ressortie après le tournage des autres opus, afin de le relier à la saga.
  3. Hellraiser sur The Numbers.
  4. Hellraiser sur Box Office Mojo.
  5. Hellraiser sur Rotten Tomatoes.

Liens externes[modifier | modifier le code]