Kepler-39 b

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kepler-39b)
Aller à : navigation, rechercher

Coordonnées : Sky map 19h 47m 50s, +46° 02′ 04″

Kepler-39 b
Étoile
Nom Kepler-39
Constellation Cygne
Ascension droite 19h 47m 50s
Déclinaison +46° 02′ 04″
Type spectral F7IV
Caractéristiques orbitales
Demi-grand axe (a) 0,155 ± 0,003  UA  [1]
Excentricité (e) 0,121 ± 0,023  [1]
Période (P) 21,0874 ± 0,0002  d  [1]
Inclinaison (i) 88,83+0,59−0,4 [1]  [1]
Argument du périastre (ω) 98,9+5,9−6,8°  [1]
Époque (τ) 2 454 972,5959 ± 0,0006 JJ
Caractéristiques physiques
Masse 18 ± 0,93  MJ  [1]
Rayon 1,22+0,12−0,1  RJ  [1]
Masse volumique 12,40+3,4−2,6  g/cm3  [2]
Température 905+39−37  K [2]
Découverte
Découvreurs F. Bouchy et al.[2]
Programme Kepler + SOPHIE
Méthode transits
+ vitesses radiales
Date printemps 2011
Statut confirmée[3]

Kepler-39 b (anciennement KOI-423b) est une exoplanète orbitant autour de Kepler-39, une étoile située à environ 3 900 années-lumière (1 200 pc) du Soleil, dans la constellation du Cygne. Il s'agit d'une planète d'environ 18 masses joviennes et 1,22 rayons joviens, d'où une masse volumique globale d'environ 12,4 g/cm3.

Kepler-39 est une étoile de type spectral F7IV, plus massive et plus grande que le Soleil — avec environ 1,1 masses solaires et 1,4 rayons solaires — et une température d'environ 6 260 K. Âgée d'environ cinq milliards d'années, elle est en revanche pourvue d'une métallicité inférieure de moitié à celle du Soleil.

L'orbite de l'exoplanète Kepler-39 b est caractérisée par un demi-grand axe de seulement 0,155 UA, une excentricité orbitale d'environ 0,121 et une période orbitale d'un peu plus de 21 jours. Sa température d'équilibre est d'environ 905 K, plutôt fraîche pour une planète de cette taille : Kepler-39 b est en effet 22 % plus grande que CoRoT-3 b, une exoplanète très semblable du point de vue de sa masse — de l'ordre de 21,7 masses joviennes — et de la nature de son étoile parente, et dont les caractéristiques sont bien simulées par les modèles actuels décrivant ce type d'objets massifs constitués essentiellement d'hydrogène et orbitant très près d'une étoile de type spectral F ; Kepler-39 b s'éloigne au contraire sensiblement des valeurs prédites par ces modèles, avec une température et une masse volumique plus faibles qu'attendu.

Kepler-39 b a été découverte et caractérisée au moyen du spectrographe à échelle SOPHIE de l'Observatoire de Haute-Provence, en région PACA au sud-est de la France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h (en) Exoplanet.eu – 17 juin 2011 « Planet: KOI-423 b ».
  2. a, b et c (en) F. Bouchy, A. S. Bonomo, A. Santerne, C. Moutou, M. Deleuil, R. F. Díaz, A. Eggenberger, D. Ehrenreich, C. Gry, T. Guillot, M. Havel, G. Hébrard et S. Udry, « SOPHIE velocimetry of Kepler transit candidates – III. KOI-423b: an 18 MJup transiting companion around an F7IV star », Astronomy & Astrophysics, vol. 533,‎ septembre 2011, A83 (lire en ligne) DOI:10.1051/0004-6361/201117095
  3. Kepler-39 b sur NASA Exoplanet Archive