June Carter Cash

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

June Carter Cash

Description de cette image, également commentée ci-après

June Carter et Johnny Cash en 1969.

Informations générales
Nom de naissance Valerie June Carter
Naissance
Décès (73 ans)
Nashville, Tennessee, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Chanteuse
Genre musical Country

Valerie June Carter Cash (23 juin 1929 - 15 mai 2003) est une chanteuse de musique country américaine. Elle est née dans le comté de Scott en Virginie dans la famille Carter, une famille de musiciens qui ont grandement influencé la musique country aux États-Unis. Elle est aussi l'épouse de Johnny Cash, une autre vedette de country américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

June Carter est née le 23 juin 1929 à Maces Springs en Virginie. Sa mère, Maybelle Addington, a épousé Ezra Carter en 1926[1]. De cette union sont nées trois filles: Helen, June et Anita Carter qui sont plus tard connues comme étant les « Carter Sisters ». La sœur aînée de June, Helen, est née le 19 septembre 1927. À cette époque, la famille Carter produisait ses premiers enregistrements à Bristol au Tennessee[2]. Moins de deux ans après la naissance de leur première fille, Maybelle donne naissance à June, avec l'aide de Mollie, la grand-mère qui possède des talents de sage-femme[1]. Quelques années plus tard, en 1933, sa jeune sœur Anita voit le jour.

Fille de la célèbre chanteuse Maybelle Carter, elle fait partie de la famille Carter, première grande famille de la musique country. Puisque sa mère est occupée dans sa carrière musicale, sa tante Ora prend soin d'elle régulièrement lorsqu'elle est enfant[1].

Lorsqu'elle est âgée de 10 ans, sa famille déménage à San Antonio au Texas pour continuer à faire de la musique. Elle poursuit alors son éducation au San Antonio's Hawthorne Junior High School pendant son séjour au Texas.

Retour au bercail et autres déménagements des Carter[modifier | modifier le code]

La famille Carter retourne en Virginie après quelques années de travail à San Antonio[1]. Cependant, c'est à Charlotte, en Caroline du Nord, que June et sa famille vont s'installer en 1942 pour un dernier contrat[1]. Ensuite, la jeune femme a habité Richmond, en Viriginie pendant les trois années suivantes où elle a fréquenté l'école secondaire John Marshall. Elle y termine son secondaire en 1946[1]. Selon une de ses amies du secondaire, June aurait aimé poursuivre ses études[1]. Elle caressait le rêve d'aller au collège comme ses camarades de classe. Cependant, la musique est tellement ancrée dans la tradition familiale qu'elle continue dans le chemin de la musique country. La famille Carter déménage ensuite à Springfield au Missouri et plus tard, en 1950, à Nashville.

Débuts en musique[modifier | modifier le code]

Contrairement à ses deux sœurs Helen et Anita, June n'a pas révélé de talents particuliers en musique très tôt dans son enfance. Par contre, elle a le don de faire rire les gens et possède déjà les talents pour animer les foules[1]. Ce n'est qu'au cours de son séjour au secondaire de San Antonio qu'elle donne sa première performance solo en chantant et en jouant de l'autoharpe[1]. Dans une biographie dans laquelle il raconte la vie de sa mère, John Carter Cash explique qu'elle « n'était sûrement pas la musicienne la plus talentueuse de la famille », mais qu'elle pouvait bien divertir son auditoire sur scène grâce à son sens de l'humour[1]. En 1939, June et sa grande sœur Helen se joignent au groupe et commencent à jouer de la musique et chanter à la radio avec les autres Carter[2]. Sa sœur Anita, avait joint le groupe un an plus tôt. C'est en 1950 que Mother Maybelle et ses filles commencent à performer pour le Grand Ole Opry[2]. Elles ont l'occasion de côtoyer plusieurs autres chanteurs populaires de l'époque, notamment, Elvis Presley.

Vie personnelle et mariages[modifier | modifier le code]

June épouse Carl Smith en juillet 1952 et donne naissance à une fille, Rebecca Carlene, en septembre 1955[1]. À cette époque, Carl Smith est un artiste country très populaire. June et Smith se séparent avant même la naissance de leur fille[3]. Après son divorce avec Smith, elle déménage à New York pour suivre une formation en art dramatique. Elle s'éloigne de la scène musicale et de ses fans pour s'y consacrer quelque temps. Notons qu'à l'époque, le divorce est mal perçu par la société aux valeurs chrétiennes très fortes qui prônent le mariage et qui voit d'un mauvais œil une femme qui se sépare de son mari. C'est sûrement pour éviter l'humiliation et le jugement des gens que June s'est réfugiée à New York. À New York, elle rencontre Rosemary Edelman, une jeune femme avec qui elle partage un appartement pendant son séjour[4]. Edelman est la fille de Louis F. Edelman un producteur de films et de télévision. Les deux jeunes femmes deviendront de très bonnes amies. Ensuite, la jeune femme retourne à Nashville avec sa fille Carlene en 1957. De retour à Nashville, June Carter épouse Rip Nix (Edwin Lee Nix) le 11 novembre 1957, un ancien joueur de football, avec qui elle aura une deuxième petite fille, Rozanna Lea, le 13 juillet de l'année qui suit[4]. Les nouveaux époux ont très peu de choses en commun et ce mariage se termine en divorce six ans plus tard.

Rencontre avec Johnny Cash[modifier | modifier le code]

Johnny Cash et June Carter Cash
June Carter, 1999

June Carter et Johnny Cash se rencontrent pour la première fois en 1955[4]. Le célèbre Johnny Cash se serait présenté à June en ajoutant qu'il allait l'épouser un jour[5]. Prenant cette déclaration à la blague, June aurait rétorqué "I can't wait". Les deux sont alors encore mariés à Carl Smith et Vivian Liberto à cet époque. Ils se revoient en décembre 1961 pendant le Big D Jamboree à Dallas[5]. Charmé, Johnny Cash lui demande de faire d'autres spectacles avec lui[5]. June Carter commence à travailler régulièrement avec Cash à partir de février 1962 et ce, jusqu'en 1997 en faisant partie du Johnny Cash Show[1]. Avec l'aide de Marshall Grant, June travaille fort pour aider Cash à vaincre ses problèmes de drogue[3]. Enfin, c'est lors d'un spectacle à London, en Ontario, le 22 février 1968, que le célèbre musicien demande à June de l'épouser[1]. Ils se marient enfin le 1er mars 1968 à Franklin au Kentucky. Cash avait obtenu le divorce avec Vivian Liberto, avec laquelle il a eu quatre filles, peu de temps avant[1]. June fut l'épouse de Johnny Cash pendant trente-cinq ans. Leur fils John Carter Cash nait le 3 mars 1970. Leur mariage est le témoignage d'une union entre deux grands musiciens qui ont travaillé ensemble toute leur vie. Ensemble, ils partagent également une grande foi chrétienne.

Autres activités et dernières années[modifier | modifier le code]

En 1979, June Carter Cash publie une autobiographie intitulée Among My Klediments. Elle publie un autre livre: From My Heart en 1987[2]. Elle est aussi comédienne dans une série télévisée Dr. Quinn, Medecine Woman et dans un film de Robert Duvall, The Apostle en 1997[2].

Maladie et décès[modifier | modifier le code]

En avril 2003, la chanteuse country voit sa santé dégringoler. Au début du mois d'avril, June souhaite annuler sa séance de photos pour son dernier album Wildwood Flower parce qu'elle ne se sent pas bien[3]. Finalement, elle décide de la faire quand même malgré son mauvais état de santé. Le 11 avril 2003, June est admise à l'hôpital pendant cinq jours pour des problèmes cardiaques[3]. Le 28 avril 2003, éprouvant des difficultés respiratoires, June retourne à l'hôpital pour une série de tests. Les médecins parviennent à la conclusion qu'une opération est le seul moyen d'améliorer la santé de la musicienne. Suite à cette opération au cœur, June Carter Cash meurt de complications cardiaques à Nashville le 15 mai 2003 à l'âge de 73 ans[6]. Elle était dans un état critique depuis son opération du 7 mai 2003. Dans une entrevue avec Cash, celui-ci affirme que June aurait souhaité qu'il continue à faire de la musique après son départ[7]. Johnny Cash la suit dans la mort quelques mois plus tard, soit le 12 septembre 2003[8]. La seconde fille de June, Rozanna Lea, meurt cinq mois après sa mère (le 24 octobre 2003)[9]. June Carter Cash est enterrée à Hendersonville, au Tennessee auprès de ses parents, Maybelle et Ezra, ainsi que près de sa sœur Anita[3]. La chanteuse country n'a jamais cessé de produire de la musique, son dernier album étant enregistré juste avant son décès.

Récompenses[modifier | modifier le code]

En 1967, June et Johnny Cash remportent un Grammy pour leur chanson "Jackson" dans la catégorie "Best Country & Western Performance Duet, Trio, or Group"[10]. En 1970, c'est leur chanson "If I Were a Carpenter" qui se mérite un Grammy dans la catégorie "Best Country Vocal Performance By A Duo Or Group"[10].

En 1999, June Carter Cash gagne le Grammy Award du meilleur album folk traditionnel avec son album Press On. Son dernier album, Wildwood Flower, sorti après son décès en 2003, obtient deux autres Grammys.

June Carter a été classée 31e au CMT's 40 Greatest Women in Country Music en 2002.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Albums avec Johnny Cash[modifier | modifier le code]

  • 1967 - Carryin' On With Johnny Cash And June Carter
  • 1973 - Johnny Cash And His Woman
  • 1979 - Johnny And June
  • 1999 - It's All In The Family
  • 2006 - Duets
  • 2006 - Collections

Singles[modifier | modifier le code]

Année Chanson U.S. Country Album
1956 Juke Box Blues 10
1965 It Ain't Me Babe (avec Johnny Cash) 4 Orange Blossom Special
1967 Jackson (avec Johnny Cash) 2 Carryin' On
1967 Long Legged Guitar Pickin' Man (avec Johnny Cash) 6 Carryin' On
1970 If I Were A Carpenter (avec Johnny Cash) 2 Hello, I'm Johnny Cash
1971 A Good Man 27
1972 If I Had a Hammer (avec Johnny Cash) 29 Any Old Wind That Blows
1973 Allegheny (avec Johnny Cash) 69 Johnny Cash And His Woman
2003 Keep On The Sunny Side Wildwood Flower

Cinéma[modifier | modifier le code]

Un film inspiré de la vie de Johnny Cash est sorti en 2005. Dans ce film intitulé Walk the Line, Reese Witherspoon incarne le rôle de June alors que Johnny Cash est interprété par Joaquin Phoenix. Reese Witherspoon a remporté l'oscar de la meilleure actrice pour ce film[11].

Un autre film portant sur la vedette country passe sur Lifetime TV en 2013[12]. C'est Jewel qui incarne June dans le film Ring of Fire. Dans ce film, c'est surtout la perspective de June Carter Cash qui est illustrée.

Télévision[modifier | modifier le code]

En 1976, June joue avec Johnny Cash dans un épisode de La Petite Maison dans la prairie : La grande collecte (The Collection) (saison 3, épisode 1) : Mattie et Caleb Hodgekiss. Elle apparaît aussi avec Johnny Cash dans la série Docteur Quinn, femme médecin :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n John Carter Cash, Anchored in Love : An Intimate Portrait of June Carter Cash, Nashville, Thomas Nelson,‎ , 202 p., p. 10
  2. a, b, c, d et e The Encyclopedia of Country Music, New York, Oxford University Press,‎ (lire en ligne), p. 49
  3. a, b, c, d et e Steve Turner, The Man Called CASH: The Life, Love and Faith of an American Legend, Nashville, Thomas Nelson,‎
  4. a, b et c Robert Hilburn, Johnny Cash : The Life, New York, Little, Brown and Company,‎
  5. a, b et c Mark Zwonitzer, Charles Hirshberg, Will You Miss Me When I'm Gone?: The Carter Family and Their Legacy in American Music, New York, Simon & Schuster,‎
  6. Ben Ratliff, « June Carter Cash, a Fixture in Country Music, Dies at 73 », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  7. « Johnny Cash's last interview final " I expect my life to end soon" », sur YouTube (consulté le 19 avril 2015)
  8. (en) Rubrique Johnny Cash sur Find a Grave Memorial
  9. (en) Rubrique Rosey Carter Adams sur Find a Grave Memorial
  10. a et b « Past Winners Search », sur The GRAMMYs (consulté le 22 avril 2015)
  11. « Reese Witherspoon - Awards », sur IMDb (consulté le 19 avril 2015)
  12. Steve Baltin, « Jewel Tells June Carter Cash's Side of the Story In "Ring Of Fire" », Rolling Stone,‎

Articles connexes[modifier | modifier le code]