Jules Olitski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jules Olitski est un peintre américain né le 27 mars 1922 à Snovsk en Russie (aujourd'hui en Ukraine), décédé le 4 février 2007 aux États-Unis.

Sa famille émigre aux États-Unis en 1923. Après la Seconde Guerre mondiale, il s'installe à Paris, où il peint dans le style de la seconde école de Paris. En 1951, il rentre aux États-Unis, où il se remet en question, peignant des vastes monochromes. En 1956, il enseigne au C. W. Post College de Long Island. En 1958, il a sa première exposition personnelle à la Zodiac Gallery. Il rencontre Clement Greenberg, qui organise une grande exposition de ses œuvres à French & Company en mai 1959. Il rejoint alors la Poindexter Gallery et il commence à être collectionné par les grands musées américains. Son œuvre se caractérise alors par de vastes surfaces de couleurs saturées dispersées fines et diluées.

Il représente les États-Unis à laBiennale de Venise de 1966 et il est le premier à bénéficier d'une rétrospective au Metropolitan Museum of Art de New York. À partir des années 1970 son travail retourne à une texture ample et lourde qui caractérisait son travail des années 1950, mais avec des innovations techniques à base de gels acrylique et de polymère.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jules Olitski, catalogue du Museum of Fine Arts, Boston, 1973.
  • Jules Olitski, catalogue de la rétrospective de la Buschlen-Mowatt Gallery, Vancouver, 1989. Introduction par Clement Greenberg, texte de Jules Olitski

Lien externe[modifier | modifier le code]