Jules Benoit-Lévy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Jean Benoît-Lévy

Jules Benoit-Lévy, né le à Paris[1], mort le à Nogent-sur-Marne, est un peintre, graveur et illustrateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jules Benoit-Lévy est le fils de Baruch Benoit-Lévy (1821-1884) et de Julie Strasburger (1826-1901)[2]. À l'École des arts décoratifs de Paris, il est l'élève de Gustave Boulanger et d'Henri-Lucien Doucet, puis il entre dans l'atelier de Jules Lefebvre à l'École des beaux-arts de Paris.

Peintre d'histoire et de marines, il pratique également la peinture de genre avec des tableaux mettant en scène des cardinaux dans des situations quotidiennes anecdotiques, thème en vogue à l'époque.

En 1902, il expose à Paris une cinquantaine de tableaux réalisé pendant un séjour aux Pays-Bas, sur le thème de la vie quotidienne et des intérieurs typiques[3].

Benoit-Lévy expose au Salon des artistes français et reçoit une troisième médaille en 1895, une mention honorable en 1901, et une médaille de troisième classe en 1911.

Salons[modifier | modifier le code]

  • La Soupe de l'escouade ; aux manœuvres, Salon de 1893[4]
  • Combat à Tinténiac, près Rennes (1793), Salon de 1894[5]
  • Interrogatoire du prince de T… (Beauchamps), Salon de 1895[6]
  • La Défense de Rambervillers (Vosges) en 1870, Salon de 1896[7]
  • Sentinelle au repos, 1793, Salon de 1897[8]
  • Arrestation de Condorcet, Salon de 1898[9]
  • Le Matin du 14 juillet 1789. Le peuple, après avoir enlevé des armes aux Invalides, va prendre la Bastille, Salon de 1899[10]
  • Mort du général Moulin, au combat de Cholet, 1794[11]
  • Intérieur, près d'Amsterdam, Salon de 1901[12]
  • Intérieur en Hollande, Salon de 1902[13]
  • Soir en Hollande, près d'Amsterdam, Salon de 1903[14]
  • Au cabaret de la Bonne-Espérance (Hollande), Salon de 1904[15]
  • Causerie du soir (Hollande), Salon de 1905[16]
  • Intérieur, Salon de 1905[17]
  • Les Crêpes à Pont-Croix (Finistère), Salon de 1906[18]
  • Les Vieux ; Hollande, Salon de 1907[19]
  • Dur la digue. Volendam (Hollande), Salon de 1908[20]
  • À l'Ouvroir, Les Cuivres, Intérieur à Entraygues (Aveyron), Le Pont d'Entraygues (Aveyron), Le Vieux château, Espalion (Aveyron), Salon de 1930[21]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mairie de Paris, Naissances, 3e arr, V4E 266, p. 13, № 398, Benoit-Levy
  2. Généalogie de la famille Benoit-Lévy, par Muriel Lévy, sur geneanet.org
  3. « Exposition Jules Benoit-Lévy », La Chronique des arts et de la curiosité : supplément à la Gazette des beaux-arts, 20 décembre 1902, p. 319.
  4. Salon de 1893
  5. Salon de 1894
  6. Salon de 1895
  7. Salon de 1896
  8. Salon de 1897
  9. Salon de 1898
  10. Salon de 1899
  11. Salon de 1900
  12. Salon de 1901
  13. Salon de 1902
  14. Salon de 1903
  15. Salon de 1904
  16. Salon de 1905
  17. Les Parisiens de Paris, 1905, p. 163
  18. Salon de 1906
  19. Salon de 1907
  20. Salon de 1908
  21. Salon d'Hiver (Paris), 1930, (BNF)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :