Juan Carlos de Aréizaga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Juan Carlos de Aréizaga (mort en 1816) était un général espagnol, qui a combattu pendant la Guerre d'indépendance espagnole

En 1808, il prend sa retraite de colonel et demeure à Pampelune, où il se lie d'amitié avec Francisco Javier Mina. En 1809, après le déclenchement de la guerre d'Espagne, il s'installe à Saragosse, et devint commandant de la division sous les ordres de Joaquín Blake. Il prend part à la bataille d'Alcañiz.

Le 19 novembre 1809, il prend le commandement de la nouvelle Armée de la Mancha, qui regroupe 50 000 hommes. Au commandement de cette unité, il subit une cuisante défaite à la Bataille d'Ocaña contre les Français du général Soult.

Vers la fin de 1809 il est chargé de la défense de la passe andalouse. Aréizaga n'est cependant pas en mesure d'arrêter l'invasion française, et la plupart de ses forces sont défaites à Jaén en janvier 1810. Il est remplacé par le général Freire.

Sources[modifier | modifier le code]