Joseph Émile Barbier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joseph-Émile Barbier, né le 18 mars 1839 à Saint-Hilaire-Cottes et mort le 28 janvier 1889 à Saint-Genest-Lerpt, est un astronome français.

Formé à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm (1857-1860), il enseigna quelque temps (1861-1865) au lycée Masséna à Nice puis rejoignit l'équipe d'Urbain Le Verrier à l'Observatoire de Paris. Ses contributions concernent principalement la géométrie dans l'espace et la trigonométrie sphérique. Le théorème de Barbier (en) est un résultat d'analyse convexe caractérisant les courbes de largeur constante. Frappé d'aliénation dès les années 1870, Barbier n'en poursuivit pas moins ses recherches scientifiques à l'instigation de Joseph Bertrand. Il reçut le prix Francœur de l'Académie des sciences en 1888.

Source[modifier | modifier le code]

René Taton, Dictionary of Scientific Biography, New York,‎ 1970-1990, « Joseph-Émile Barbier »