John Betts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Betts.
John Betts
Fonctions
Député de Moncton-Crescent
En fonction depuis le 1999
Prédécesseur Kenneth R. MacLeod
Biographie
Date de naissance 17 février 1949 (65 ans)
Lieu de naissance Moncton, Nouveau-Brunswick
Nationalité Canadien
Parti politique Progressiste-conservateur
Profession Professeurde musique

John Willis Betts (Moncton, 17 février 1949 - ) est un enseignant et un homme politique canadien, Il représente la circonscription de Moncton-Crescent à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick depuis 1999 sous la bannière du Parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir effectué des études secondaires du Moncton High School, Betts obtient son diplôme du New Brunswick Teachers’ College en 1969. Il est honoré de la médaille Birks en leadership et fréquente le Gordon College de Boston grâce à une bourse d’études pour le hockey. Il y obtient un baccalauréat en sciences en 1972. Il est aussi titulaire d’un baccalauréat en éducation et d’une maîtrise en éducation (administration scolaire) de l’Université de Moncton Il a enseigné la musique pendant 28 ans dans les écoles anglophones de la région de Moncton, dont 22 passées à titre de coordonnateur de la musique du district scolaire 2. Il est aussi directeur musical dans deux églises baptistes de Moncton[1].

John Betts est membre du Parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick et est impliqué de longue date dans le domaine municipal. Il a été élu conseiller municipal de la ville de Moncton à 5 reprises : en 1986, 1989, 1992, 1995 et 1998, avant son élection à titre de député. Il est élu député de Moncton-Crescent pour la première fois lors de l'élection générale néo-brunswickoise de 1999, puis réélu en 2003, 2006 et 2010[1],[2].

Au cours de sa carrière politique provinciale, il a été président du caucus des députés de son parti et vice-président de l'Assemblée législative entre 2003 et 2006. Au cours de son troisième mandat passé dans l'opposition, il est le critique de l'Opposition en matière d'environnement. Il préside également le comité des comptes publics[1].

Betts et sa conjointe, Rolene Betts, ont trois enfant et deux petits-enfants[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « John Betts », sur Assemblée législative du Nouveau-Brunswick,‎ novembre 2009 (consulté le 15 mai 2010)
  2. Parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick], « John Betts, candidat Moncton Crescent » (consulté le 1er septembre 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]