Jean Autric

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Baptiste Pierre Marius
Autric
Portait de Jean Autric.
Portait de Jean Autric.

Naissance 29 décembre 1871
Toulon (France)
Décès 18 mars 1915
Gelibolu (Empire ottoman)
Mort au combat
Allégeance Drapeau de la France France
Arme Marine
Grade Capitaine de frégate
Années de service 18871915
Conflits Première Guerre mondiale
Commandement Second du Bouvet
Hommages Chevalier de la Légion d'honneur
Mort pour la France
Sous-marin Jean-Autric

Jean Autric né le 29 décembre 1871 à Toulon et mort aux environs de Gelibolu, durant la bataille des Dardanelles le 18 mars 1915, était un capitaine de frégate commandant en second du Bouvet.

Le capitaine de frégate Jean Autric[modifier | modifier le code]

Le Bouvet coule aux Dardanelles, le 18 mars 1915.

Jean Baptiste Pierre Marius Autric, était un capitaine de frégate[1] né le 29 décembre 1871 à Toulon. Son père Marius Autric était officier de santé dans la Marine Nationale. Il entre dans la Marine en 1887. Le 5 octobre 1890, il est nommé aspirant puis sera promu enseigne de vaisseau le 10 février 1893.

Promu capitaine de frégate, il embarque comme commandant en second[2] du cuirassé Bouvet[3] ; il disparaît dans le détroit des Dardanelles le 18 mars 1915. Il est englouti avec le bâtiment éventré par une mine dérivante alors qu'il était descendu dans l'entrepont pour lutter jusqu'à la dernière minute contre l'invasion de l'eau[4].

« On a peu de détails, mais tous précieux sur ce qui s'est passé sur les fonds du Bouvet. Le capitaine de frégate Autric, second du bord, a tout compris dès la première seconde. C'est une mine, a-t-il dit, j'y vais. Arrivé devant la brèche immense, il a fait face à la mer qui se ruait, il a voulu l'arrêter, la refouler… Rien n'est resté que son nom, Jean-Autric à l'arrière d'un sous-marin français[5]. »

Le 11 novembre 1918, son nom sera donné à un sous-marin allemand pris en dommage de guerre, le U-105 devenu Jean-Autric.

Hommages[modifier | modifier le code]

Le sous-marin Jean-Autric

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Auguste Thomazi, La Marine française dans la grande guerre (1914-1918), p. 81, ed. Payot, 1927
  2. La Revue hebdomadaire, vol. 38,n° 3-4, p. 294, ed. Nourrit et Cie, 1929.
  3. L'Illustration, n° 3800-3852, p. 1916.
  4. Service historique des armées, Les Armées françaises dans la grande guerre, vol 1-8, p.79, éd. Imprimerie nationale, 1924.
  5. Paul Chack , Marins à la bataille: Méditerranée 1914-1918,, vol 3, p.75, ed. Le Gerfaut, 2002 , (ISBN 9782901196990).
  6. SGA Mémoire des hommes.
  7. Base Léonore.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]