Jan Hendrik de Boer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir de Boer.

Jan Hendrik de Boer (né le 19 mars 1899 à Ruinen, aujourd'hui englobée dans la nouvelle commune de De Wolden, mort le 25 avril 1971 à La Haye) est un physicien et un chimiste néerlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudia à l'université de Groningue et travailla ensuite dans la recherche industrielle. Durant la Seconde Guerre mondiale, il était responsable d'un laboratoire de recherche dans le domaine de la défense contre les armes chimiques, d'abord aux Pays-Bas, ensuite au Royaume-Uni. Après la guerre, en 1950, il retourna aux Pays-Bas et enseigna à l'université de technologie de Delft.

Il développa, en collaboration avec Eduard van Arkel, le procédé qui porte leurs noms, le procédé Van-Arkel-de-Boer qui permet de produire des métaux très purs et qui est particulièrement utilisé pour la production du Titane, du Zirconium et d'Hafnium. Il obtint également des avancées significatives dans la catalyse hétérogène.

Sources[modifier | modifier le code]