Jacques Rabemananjara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacques Rabemananjara est un intellectuel et homme politique malgache, né le 23 juin 1913 à Maroantsetra, décédé le 2 avril 2005 à Paris.

Biograhie[modifier | modifier le code]

Ecrivain de langue française, auteur notamment de Sur les marches du soir, il fut l'une des grandes figures du monde politique et littéraire de Madagascar Héros de l'indépendance malgache. Jacques Rabemananjara, un des fondateurs du MDRM (Mouvement démocratique de la rénovation malgache), élu député de Madagascar en 1946, fut condamné aux travaux forcés pour les rébellions de 1947 dirigés par le MDRM, puis amnistié en 1956 ; il ne regagna son île qu'en 1960. Il y fut alors député, ministre et vice-président sous le régime de Philibert Tsiranana, avant de s'exiler à nouveau en France après la révolution de 1972.

Il a mené parallèlement une carrière de poète (Sur les marches du soir, 1942 ; Antsa, 1947 ; Lamba, 1956 ; Antidote, 1961 ; les ordalies, 1972 ; Rien qu'encens et filigrane, 1987), de dramaturge (les dieux malgaches, 1947 ; les boutriers de l'aurore, 1957 ; les agapes des dieux, 1962) et d'essayiste (Nationalisme et problème malgache, 1958).

L’Académie française lui a décerné en 1988 son prestigieux prix de la Francophonie pour l’ensemble de son œuvre.

Lien externe[modifier | modifier le code]