Jacques Philippe Martin Cels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cels.

Jacques Philippe Martin Cels, né le 15 juin 1740[1] à Versailles et mort le 15 mai 1806 à Montrouge, est un horticulteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre-Joseph Redouté: Campanula tomentosa, 1799
Pierre-Joseph Redouté: Rudbeckia pinnata, 1799

Receveur aux barrières de Paris et ruiné à la Révolution française par la suppression de son emploi, il se lança dans la culture des plantes étrangères pour en faire le commerce, et contribua à répandre le goût des fleurs exotiques. Dans les serres de sa pépinière situées hors la barrière du Maine, au Petit Montrouge, plus précisément en bordure de la Chaussée du Maine (actuelle Avenue du Maine, à hauteur de la rue Cels), il recevra et acclimatera ainsi de nombreuses plantes d'Amérique du Nord ramenées par André Michaux et Louis-Augustin Bosc d'Antic.

Les espèces de son jardin sont décrites par le botaniste Étienne Pierre Ventenat et illustrées par Pierre-Joseph Redouté dans l'ouvrage Description des plantes nouvelles et peu connues, cultivées dans le jardin de J.-M. Cels, publié à Paris en 1799. Un second ouvrage illustré paraît également en 1803 : Choix de plantes : dont la plupart sont cultivées dans le jardin de Cels[2].

Cels fut nommé membre de la section d'économie rurale de l'Académie des sciences en 1795, et de la Société d'agriculture.

Publications[modifier | modifier le code]

  • avec François-Hilaire Gilbert, Instructions sur les effets des inondations et débordements des rivières, relativement aux prairies, aux récoltes de foin et à la nourriture des animaux, publiée par le Conseil d'agriculture du ministère de l'Intérieur, Paris : Impr. de la République, 1795, in-8°, 17 p[3].
  • Cels a aussi collaboré à plusieurs dictionnaires en agriculture, agronomie, ainsi qu'à la nouvelle édition du Théâtre d'agriculture d'Olivier de Serres en 1804-1805.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. d'autres sources disent qu'il est né en 1743
  2. version numérique sur Botanicus.org
  3. Florian Reynaud, Les bêtes à cornes (ou l'élevage bovin) dans la littérature agronomique de 1700 à 1850, Caen, thèse de doctorat en histoire, annexe 2 (13.4. 1795)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cels est l’abréviation botanique officielle de Jacques Philippe Martin Cels.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI