Jacques Charpentier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charpentier (homonymie).

Jacques Charpentier, docteur en philosophie et en médecine, né en 1524 à Clermont en Beauvoisis, mort en 1574.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il professa les mathématiques au Collège de France et la philosophie au Collège de Bourgogne, défendit avec ardeur le Péripatétisme, se signala par son intolérance philosophique et religieuse, et eut de vifs démêlés avec son prédécesseur Ramus, fondateur de la chaire de mathématiques : on l'accuse même de sa mort. Charles IX le nomma son médecin.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il a publié, entre autres écrits :

  • Orationes contra Ramum, 1566
  • Platonis cum Aristotelele in universa philosophia comparatio [...] Parisiis : ex officina Jacobi du Puys, 1573
  • un ouvrage de théologie mystique qu'il attribue à Aristote et qu'il prétend avoir traduit de l'arabe (Libri XIV qui Aristotelis esse dicuntur de secretiore parte divinae Sapientiae secundum Aegyptios), 1572.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.