Jacob Toorenvliet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trinkender Bauer und Magd

Jacob Toorenvliet (1640, Leyde - 1719, Oegstgeest) [1] est un peintre néerlandais du siècle d'or. Il est connu pour ses peintures de portraits.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacob Toorenvliet est né en 1640 à Leyde aux Pays-Bas. Son pere Abraham Toorenvliet est maitre-verrier et enseignant de dessin. Le jeune Toorenvliet étudie avec Frans van Mieris de Oudere et Matthijs Naiveu, aupres de son pere qui est considéré comme un enseignant respecté. Par la suite, il étudie auprès de Gérard Dou, le gendre de son père, jusqu'en 1659, année de son départ pour un grand voyage en Europe.

Toorenvliet est actif dans de nombreuses villes durant sa carrière, principalement en Italie et aux Pays-Bas. Il est à Vienne en 1663, et à Rome pour une commande d'œuvres en 1669. Son compagnon de voyage Nicolas Roosendaal (1636–1686) est un peintre originaire d'Enkhuizen. De 1670 à 1673, ils vivent à Venise, et entreprennent un autre voyage à to Rome en 1671, où Toorenvliet devient membre des Bentvueghels et porte le surnom de Jazon. Il retourne à Vienne en 1673, et y reste jusqu'en 1674, en se consacrant essiellement à la peinture sur cuivre. Il est de retour à Leyde en 1679 et à Amsterdam en 1680. Il retourne vivre à nouveau à Leyde en 1686 et y demeure jusqu'à sa mort. Il devient membre de le Guilde de Saint-Luc de Leyde, et y occupe de nombreux postes de 1695 à 1712. En outre, il est le cofondateur de l'Académie de Dessin de Leyde en 1694 avec Willem van Mieris and Carel de Moor. Il meurt à Oegstgeest en 1719.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]