International Klein Blue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

International Klein Blue

Composante
RVB (r, v, b) (0, 47, 167)
Triplet hexa. 002FA7
CMJN (c, m, j, n) (100 %, 87 %, 0 %, 1 %)
TSL (t, s, l) (223°, 100 %, 65 %)
Photographie du lâcher de ballons bleus de 2007, appelé "sculpture aérostatique"
Sculpture aérostatique (2007)

International Klein Blue (IKB), est une teinte bleu profond créée par l'artiste français Yves Klein. À partir de 1954, Yves Klein propose des peintures monochromes. Il tend vers la présentation d'une idée d'unité absolue, « une parfaite sérénité ». Progressivement, après des monochromes de diverses couleurs, il privilégiera le bleu outremer. « Je suis allé signer mon nom au dos du ciel dans un fantastique voyage... ». Le rose et l'or occuperont aussi une place importante dans les productions monochromes.

Une création protégée ?[modifier | modifier le code]

Une enveloppe décrivant la composition de ce bleu a été enregistrée le 19 mai 1960 à l'Institut national de la propriété industrielle (INPI) sous l'enveloppe Soleau N° 63 471. Elle décrit le liant qui est constitué d'une pâte fluide originale, substituée à l'huile traditionnellement utilisée en peinture, et qui fixe du pigment bleu outremer no 1311. C'est ce liant qui fait l'originalité de l'IKB et non le bleu lui-même[1]. En effet, juridiquement, personne ne peut s'approprier une couleur. Le dépôt de l'enveloppe Soleau, qui n'est du reste pas un brevet, concerne le moyen de fixation d'une couleur et aucunement la couleur elle-même.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bernard Valeur, La formule secrète du bleu outremer, Pour La Science, no 419, septembre 2012, p. 74-79

Liens externes[modifier | modifier le code]