Innergex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Innergex énergie renouvelable inc.

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo d'Innergex

Création 1990
Fondateurs Gilles Lefrançois
Action TSX : INE
Siège social Drapeau du Canada Longueuil (Canada)
Direction Michel Letellier
Activité Énergies renouvelables
Produits Électricité
Site web http://www.innergex.com
Fonds propres C$687 932m
Chiffre d’affaires C$180 860m
Résultat net C$(5 383)m

Innergex énergie renouvelable (TSX : INE) est une entreprise québécoise active depuis 1990 dans le développement de la production électrique provenant de sources renouvelables, soit l'hydroélectricité, l'éolien et l'énergie solaire. Elle exploite des installations au Québec, en Ontario, en Colombie-Britannique ainsi que dans l'État de l'Idaho, aux États-Unis[1].

Innergex exploite 22 petites centrales hydroélectriques au fil de l'eau réparties sur 20 sites. Leur puissance installée brute totalise 319,3 MW[2].

Innergex est également active depuis 1999 dans le domaine de l'énergie éolienne. Elle détient une participation de 38 % dans "Cartier énergie éolienne", une coentreprise formée en partenariat avec TransCanada Energy. Cartier énergie éolienne a construit cinq parcs éoliens en Gaspésie, au Québec : L'Anse-à-Valleau, Baie-des-Sables, Carleton-sur-Mer, Gros-Morne (I et II) et Montagne Sèche. Ces centrales cumulent une puissance installée de 589,5 MW, et l'ensemble de leur production est vendue à Hydro-Québec[3].

Stardale constitue l'unique centrale solaire photovoltaïque d'Innergex. Acquise en 2010 et ajoutée au parc énergétique d'Innergex en 2012, cette station, située en Ontario, est d'une puissance installé de 33,2 MW[4].

Innergex détenait également une participation dans Innergex Énergie, Fonds de revenu, qui avait pour mission de posséder et d'exploiter les installations pour produire de l'électricité de façon rentable et responsable. Le Fonds vendait à long terme l'ensemble de sa production aux distributeurs locaux d'électricité. En 2010, les deux entités ont été regroupées[5].

Centrales[6][modifier | modifier le code]

Centrales hydroélectriques
Nom Mise en service Puissance installée (MW) Participation d'Innergex (%) Client Expiration
Ashlu Creek 2009 49,9 100 BC Hydro 2039
Batawa 1999 5 100 Ontario Power Authority 2029
Brown Lake 2012 7,2 100 BC Hydro 2016
Chaudière 1999 24 100 Hydro-Québec 2019
Douglas Creek 2011 27 50 BC Hydro 2049
Fire Creek 2011 23 50 BC Hydro 2049
Fitzsimmons Creek 2010 7,5 66,7 BC Hydro 2050
Glen Miller 2005 8 100 Ontario Power Authority 2025
Horseshoe Bend 2003 9,5 100 Idaho Power 2030
Lamont Creek 2011 27 50 BC Hydro 2049
Miller Creek 2012 33 100 BC Hydro 2023
Montmagny 2000 2,1 100 Hydro-Québec 2021
Portneuf 1-2-3 1996 25,9 100 Hydro-Québec 2021
Rutherford Creek 2005 49,9 100 BC Hydro 2024
Saint-Paulin 1994 8 100 Hydro-Québec 2014
Stokke Creek 2011 22 50 BC Hydro 2049
Tipella Creek 2011 18 50 BC Hydro 2049
Umbata Falls 2008 23 49 Ontario Power Authority 2028
Upper Stave River 2011 33 50 BC Hydro 2049
Windsor 2004 5,5 100 Hydro-Québec 2016


Centrales éoliennes
Nom Mise en service Puissance installée (MW) Participation d'Innergex (%) Client Expiration
Baie-des-Sables 2006 109,5 38 Hydro-Québec 2026
Carleton 2008 109,5 38 Hydro-Québec 2028
Gros-Morne 2011 211,5 38 Hydro-Québec 2032
L'Anse-à-Valleau 2007 100,5 38 Hydro-Québec 2027
Montagne Sèche 2011 58,5 38 Hydro-Québec 2031


Centrales solairess
Nom Mise en service Puissance installée (MW) Participation d'Innergex (%) Client Expiration
Stardale 2012 33,2 100 Ontario Power Authority 2032

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Innergex énergie renouvelable, « Rapport annuel 2011 », Innergex énergie renouvelable,‎ avril 2012 (consulté le 13 février 2013)
  2. Innergex, « Survol », Innergex (consulté le 13 février 2013)
  3. Innergex, « Survol », Innergex (consulté le 13 février 2013)
  4. Innergex, « Site », Innergex (consulté le 13 février 2013)
  5. Innergex, « Profil », Innergex (consulté le 13 février 2013)
  6. Innergex, « En exploitation » (consulté le 2012-02-15)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]