Baie-des-Sables

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baie-des-Sables
Église de Baie-des-Sables
Église de Baie-des-Sables
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Bas-Saint-Laurent
Comté ou équivalent La Matanie
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Denis Santerre
2013 - 2017
Constitution 1er janvier 1859
Démographie
Gentilé Baie-des-Sablien, ienne
Population 620 hab. (2014)
Densité 9,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 43′ 00″ N 67° 51′ 00″ O / 48.716672, -67.85000548° 43′ 00″ Nord 67° 51′ 00″ Ouest / 48.716672, -67.850005  
Superficie 6 504 ha = 65,04 km2
Divers
Fuseau horaire UTC−05:00
Indicatif +1 418
Code géographique 08080
Localisation
Localisation de Baie-des-Sables dans La Matanie
Localisation de Baie-des-Sables dans La Matanie

Géolocalisation sur la carte : Bas-Saint-Laurent

Voir sur la carte administrative du Bas-Saint-Laurent
City locator 14.svg
Baie-des-Sables

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Baie-des-Sables

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Baie-des-Sables

Baie-des-Sables est une municipalité de la province de Québec, au Canada, située dans la municipalité régionale de comté de La Matanie au Bas-Saint-Laurent.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le premier nom porté par l'endroit fut celui du canton de MacNider, nommé ainsi en l'honneur de Mathew Macnider qui était propriétaire de la seigneurie de Mitis en 1802[1]. Le bureau de poste a porté le nom de MacNider de 1864 à 1902. Les colons écossais qui vinrent s'établir à cet endroit le nommèrent Sandy Bay ou Sandy Beach en raison d'une baie sablonneuse située à proximité[1]. En effet, Sandy Bay signifie « baie sablonneuse » et Sandy Beach signifie « plage sablonneuse » en anglais. Le bureau de poste porta le nom de Sandy Bay de 1902 à 1925[1]. Le nom du village fut changé en Baie-des-Sables en 1932 à cause des pressions linguistiques de la part des francophones sur les autorités municipales[1]. Baie-des-Sables est l'équivalent francophone de Sandy Bay[1]. Le bureau de poste portait le nom de Baie-des-Sables depuis 1925[1]. Il pourrait s'agir d'une réminescence historique puisqu'il semblerait que la batture de sable située à l'ouest du village portait le nom d'Anse aux Sables sous le Régime français[1]. Ce nom est attesté par Stanislas Drapeau en 1863 en tant que variante du nom de la paroisse de l'Assomption-de-Notre-Dame[1]. L'Assomption-de-Notre-Dame est toujours le nom de la paroisse catholique de Baie-des-Sables.

Les gentilés sont nommés Baie-des-Sabliens et Baie-des-Sabliennes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Article connexe : Géographie du Québec.

Baie-des-Sables est située sur la berge sud du fleuve Saint-Laurent à 375 km au nord-est de Québec et à 310 km à l'ouest de Gaspé. Les villes importantes près de Baie-des-Sables sont Mont-Joli à 35 km et Rimouski à 70 km au sud-ouest ainsi que Matane à 30 km au nord-est. Baie-des-Sables est située sur la route 132 entre Les Boules à l'ouest et Saint-Ulric à l'est. Le village de Les Boules est maintenant fusionné à la ville de Métis-sur-Mer. Le territoire de Baie-des-Sables couvre une superficie de 64,54 km2.

La municipalité de village de Baie-des-Sables est située dans la municipalité régionale de comté de Matane dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent. La paroisse catholique l'Assomption-de-Notre-Dame de Baie-des-Sables fait partie de l'Archidiocèse de Rimouski.

Démographie[modifier | modifier le code]

Distribution de l'âge en 2006
Population de Baie-des-Sables
Année Nombre d'habitants[2],[3]
1996 657
2001 654
2006 614

Selon Statistiques Canada, la population de Baie-des-Sables était de 614 habitants en 2006. La tendance démographique des dernières années suit celle de l'Est du Québec, c'est-à-dire une décroissance. En effet, en 2001, la population était de 654 habitants. Cela correspond à un taux de décroissance de 6,1 % en cinq ans[2]. L'âge médian de la population baie-des-sablienne est de 46 ans[2].

Le nombre total de logements privés du village est de 327. Cependant, seulement 264 de ces logements sont occupés par des résidents permanents[2]. La majorité des logements de Baie-des-Sables sont des maisons individuelles.

Statistiques Canada ne recense aucun immigrant à Baie-des-Sables[2]. 100 % de la population de Baie-des-Sables a le français comme langue maternelle[2]. 8,9 % de la population maitrise les deux langues officielles du Canada[2].

Le taux de chômage dans la municipalité était de 6,8 % en 2006[2]. Le revenu médian des Baie-des-Sabliens est de 44 554 $ en 2005[2].

39,8 % de la population âge de 15 ans et plus de Baie-des-Sables n'a aucun diplôme d'éducation. 34 % de cette population n'a que le diplôme d'études secondaires ou professionnelles. 2,9 % de cette population a un diplôme de niveau universitaire[2]. Tous les habitants de Baie-des-Sables ont effectué leurs études à l'intérieur du Canada[2]. Le principal domaine d'études des Baie-des-Sabliens est le « génie, l'architecture et les services connexes »[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La paroisse a d'abord été constitué à partir des six premiers rangs du canton de MacNider sous le toponyme de Sandy Bay[4]. La municipalité fut constituée en 1859, mais c'est dans les années 1930 que des colons écossais vinrent s'y établir[1]. Cependant, lors de son érection canonique en 1869, le nom retenu pour la paroisse fut l'Assomption-de-Notre-Dame[4]. La mission de l'Assomption-de-Notre-Dame avait été ouverte en 1853[1]. Le presbytère avait été construit en 1864. L'église fut bâtie en 1940.

Un moulin à bois a été construit en 1838.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Baie-des-Sables est une destination populaire pour le tourisme grâce entre autres à son patrimoine architectural. La pêche et la randonnée pédestre et en ski de fond sont des activités qui sont pratiquées à Baie-des-Sables. Une fromagerie locale, la Fromagerie du littoral, est aussi un attrait touristique important.

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Les élections municipales ont lieu tous les quatre ans et s'effectuent en bloc sans division territoriale

[5]. Le conseil est composé d'un maire et de six conseillers.

mandat fonction nom
2013-2017 Maire Denis Santerre
Conseillers
#1 Claudie Fillion
#2 Dany Fortin
#3 Damien Ouellet
#4 Véronique Lamarre
#5 Jean-Pierre Tanguay, Jr.
#6 Sylvie Bouffard

De plus, Adam Coulombe est le directeur-général, le secrétaire-trésorier, le coordonnateur des mesures d'urgence, le responsable de l'accès aux documents ainsi que le responsable de l'émission des permis et des certificats d'urbanisme de la municipalité.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Pointe-Lebel,
Fleuve Saint-Laurent
Fleuve Saint-Laurent Rose des vents
N Saint-Ulric
O    Baie-des-Sables    E
S
Métis-sur-Mer
Les Boules
Saint-Damase

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j Baie-des-Sables sur Commission de toponymie du Québec, page consultée le 14 septembre 2010
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l Profils des communautés 2006 - Auclair sur Statistiques Canada, page consultée le 14 septembre 2010
  3. Profils des communautés 2001 - Auclair sur Statistiques Canada, page consultée le 14 septembre 2010
  4. a et b Comité du centenaire de Saint-Damase, Centenaire de Saint-Damase 1884-1984, Matane, Comité du centenaire de Saint-Damase,‎ 1984, 384 p. (ISBN 2-9800328-0-8), p. 23
  5. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités - Baie-des-Sables », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 31 janvier 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sources en ligne[modifier | modifier le code]