Industrie du sexe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prostituée allemande.

L'industrie du sexe recouvre l'ensemble du commerce et des moyens mis en place pour vendre des produits et des services à caractère sexuel.

Autant que par un caractère commun qui leur est attribués. Il est justifié de regrouper ces moyens et ces services par les interconnexions socio-économiques nombreuses qui les relient. Cela aussi bien entre les activités qu'entre les personnes qui s'y livrent. Le terme industrie est cependant peu adapté car il recouvre ici autant des personnes qui travaillent individuellement que des petits établissements, ou des structures d'entreprises multinationales dont certaines sont cotées en bourse[1]. Au total, on estime que le chiffre d'affaires de l'industrie du sexe approcherait les 50 milliards d'euros par an.

Sont notamment classés :

À la nébuleuse industrie sexuelle on associe le terme de travailleur sexuel, et souvent l'exploitation ou l'esclavage sexuel pour ceux-ci. L'industrie du sexe peut, selon les régions, être liée ou sous la dépendance de formes de criminalité, organisée ou non, et de corruption.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Karen Beeks, Delila Amir, Trafficking and the Global Sex Industry, Lexington Books,‎ 2006, 239 p.
  • Mathieu Trachman, Le travail pornographique. Enquête sur la production de fantasmes, La Découverte,‎ 2013, 300 p.