Ina Claire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ina Claire

Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait

Nom de naissance Ina Fagan
Naissance
Washington, D.C., États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 91 ans)
San Francisco, Californie États-Unis
Profession Actrice

Ina Claire est une actrice américaine, née le à Washington, District of Columbia (États-Unis), décédée le à San Francisco (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Ina Clare in 1922

Née Ina Fagan à Washington, D.C., Ina Claire commence à faire carrière dans le vaudeville. En 1911, elle est à l'affiche de comédies musicales de Broadway, Jumping Jupiter et The Quaker Girl et devient la vedette de pièces des plus grands auteurs des années 1920, 1930 et 1940. Elle incarne Jerry Lamarr dans The Gold Diggers de Avery Hopwood en 1919, Mrs. Cheyney dans The Last of Mrs. Cheyney de Frederick Lonsdale en 1925, Lady George Grayston dans Our Betters de W. Somerset Maugham en 1928, et Enid Fuller dans The Fatal Weakness de George Kelly.

Pour sa dernière prestation scénique, elle interprète Lady Elizabeth Mulhammer dans The Confidential Clerk de T. S. Eliot en 1954. Elle est particulièrement associée aux comédies sophistiquées de S. N. Behrman, pour lequel elle créa trois rôles majeurs dans Biography (1934), End of Summer (1936), et The Talley Method (1941). L'auteur écrivit à son sujet : "Ses interprétations étaient brillantes, sa présence sur scène englobante. La moindre petite intonation déflagrait avec grandeur. Elle ne ratait aucune nuance."[1] Le critique J. Brooks Atkinson loua sa resplendissante intelligence comique. [2]

Son second mari était l'acteur de cinéma John Gilbert.

Ina Claire est une Inductee de l'American Theatre Hall of Fame et possède une étoile sur l'Hollywood Walk of Fame.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. S. N. Behrman, People in a Diary (Boston: Little, Brown & Co., 1972), 196.
  2. J. Brooks Atkinson, "Americans Stopping in London", The New York Times, Feb. 21 1928, p. 18.

Liens externes[modifier | modifier le code]