Hypholome en touffe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hypholoma fasciculare

Hypholoma fasciculare, de son nom vernaculaire français, l'Hypholome fasciculé, ou Hypholome en touffe, est un champignon basidiomycète de la famille des Strophariaceae.

Son épithète est tirée du latin fasces, "faisceau", en référence aux bouquets réunis par la base qu'il forme.

C'est un des champignons les plus courants en Europe, le plus fréquent par exemple en Grande Bretagne selon Ronald Rayner de la British Mycological Society: présent dans 50 % des observations.

Description du sporophore[modifier | modifier le code]

Hyménophore : chapeau 3 à 7 cm, globuleux puis longtemps convexe avant de s'aplanir,

Cuticule : jaune soufre à brun clair, plus foncé au centre

Marge : marge fine, reliée au pied par une cortine fugace au tout début, dont il ne reste rapidement que quelques mèches noirâtres.

Lames : lames serrées, jaunâtres à verdâtres, fonçant à la fin par la sporée, brune.

Stipe : pied élancé, 5 à 10 cm, courbé, de la couleur du chapeau, sans véritable anneau mais pouvant présenter des restes de cortine en haut.

Chair : chair mince, jaune soufre

odeur et saveur : odeur faible de rave et saveur amère.

Cette espèce est extrêmement variable, notamment au niveau des couleurs, et il existe plusieurs variétés ou espèces proches.

Habitat[modifier | modifier le code]

L'hypholome pousse pratiquement toute l'année, sur les souches ou les racines de feuillus ou de conifères. Il forme, comme son nom l'indique, des touffes de plusieurs individus soudés entre eux par le pied.

Comestibilité[modifier | modifier le code]

Outre son amertume, l'hypholome fasciculé est un champignon vénéneux contenant en faible dose des toxines communes avec l'amanite phalloïde et pouvant pour le moins causer un syndrome gastro-intestinal.

Espèces proches et confusions possibles[modifier | modifier le code]

Il existe de nombreuses espèces d'Hypholomes proches, dont Hypholoma capnoides, moins verdâtre, qui serait comestible (à éviter en raison du risque de confusion), Hypholoma sublateritium et Hypholoma epixanthum, couleur de brique et vénéneux.

Les débutants pourront également le confondre avec des Pholiotes, généralement plus écailleuses, ou des Collybies en fuseau, comestibles, dont les pieds ne sont pas soudés entre eux et présentent une forme et des cannelures caractéristiques. Un bon critère de détermination de l'hypholome est l'aspect de ses lames, très serrées et (du moins pour l'espèce-type fasciculare) d'un peu appétissant jaune verdâtre. L'hypholome en touffe dégage une odeur désagréable, comme iodée ou soufrée.

À titre général, il est recommandé la plus grande prudence avec les champignons en touffes (cespiteux ou fasciculés).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]