Horace Hayman Wilson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Horace Hayman Wilson (1785-1860) fut un spécialiste de l'Inde, né en Grande-Bretagne[1]. Il fut d'abord médecin au service de la Compagnie des Indes. Il fit à Calcutta une étude profonde du sanskrit et fut nommé secrétaire de la Société asiatique de cette ville. En 1832, il fut nommé professeur de sanskrit à Oxford et y publia plusieurs traductions d'ouvrages indiens.

Œuvres[modifier | modifier le code]

On a de lui :

  • une traduction en vers d'un poème de Kalidasa, le Meghaduta, (1813) ;
  • un Dictionnaire sanscrit, (1819) ;
  • Théâtre hindou, Bénarès, (1826-1827),
  • une traduction d'une partie du Rig-Veda (1850) ;
  • une Grammaire sanscrite ;
  • une Histoire de l'Inde anglaise de 1805 à 1835 (Londres, 1846).

Il était associé de l'Institut de France.

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Horace Hayman Wilson » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnary of Hinduism par W.J. Johnson publié par Oxford University Press, page 357, ISBN 9780198610250

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]