Homare Sawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sawa.
Homare Sawa
Homare Sawa in 2011.JPG
Homare Sawa à la Coupe du monde 2011
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Japon INAC Leonessa
Numéro 8
Biographie
Nom Homare Sawa
Nationalité Drapeau du Japon Japon
Naissance (35 ans)
Lieu Tokyo, Japon
Taille 1,64 m
Poste Milieu de terrain
Pied fort Droit / Gauche
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1991-1998 Drapeau : Japon Yomiuri Beleza 136 (79)
1999 Drapeau : États-Unis Denver Diamonds
2000-2003 Drapeau : États-Unis Atlanta Beat 55 (13)
2004-2009 Drapeau : Japon NTV Beleza 85 (47)
2009-2010 Drapeau : États-Unis Washington Freedom 41 (6)
2010 Drapeau : Japon NTV Beleza 04 (2)
2011- Drapeau : Japon INAC Leonessa 33 (6)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1993-2012 Drapeau : Japon Japon 187 (81)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 26 juin 2013

Homare Sawa (澤 穂希, Sawa Homare?), née le 6 septembre 1978 à Fuchū dans l'agglomération de Tōkyō au Japon, est une joueuse japonaise de football évoluant au poste de milieu de terrain. Internationale japonaise .

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Dès l'âge de 12 ans, elle est recrutée par Yomiuri Beleza un club de première division japonaise. Elle y joue sept saisons.

Lors de la création de la ligue professionnelle américaine, la Women's United Soccer Association en 2001, Sawa se retrouve titulaire pour Atlanta Beat. Elle y marque le premier but dans l'histoire du club, et devient une pièce maîtresse dans le jeu offensif du Altanta Beat durant les trois saisons d'existence de la ligue. Malgré sa petite taille (164 cm) et ses 55 kg, elle aide les Beat à atteindre les séries éliminatoires à chaque saison. Suite à la disparition de la Women's United Soccer Association en 2003, elle retourne évoluer au Japon, où elle joue pour NTV Beleza, un club de Tōkyō dans la première division féminine. En 2004, elle est nommée joueuse de l'année par la Confédération asiatique de football.

Lors de la création de la Women's Professional Soccer, Homare Sawa est sélectionnée au premier tour du repêchage international par le Washington Freedom[1]. Elle évolue deux saisons avec Washington Freedom, puis elle retourne au Japon en début 2011 afin de se préparer pour la Coupe du monde de football féminin 2011. Le 9 décembre 2011 elle remporte le prix de la Joueuse mondiale de l'année 2011[2]. Depuis 2011, elle évolue avec INAC Kobe Leonessa.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Homare Sawa fait partie du groupe japonais présent lors des Coupes du monde de football féminin 1995, où les Nippones sont quart-de-finalistes, 1999, 2003 et 2007, où les Japonaises ne passent pas le premier tour.

Elle participe à la Coupe du monde de football féminin 2011, marquant trois buts lors de la première phase, dont un triplé contre le Mexique[3]. Elle termine la Coupe du monde avec une récolte de 5 buts, méritant ainsi le Soulier d'or[4]. Son but à la 117 minute lors de la finale face aux États-Unis égalise la marque au compte de deux à deux et force la tenue d'une séance de tirs au but décisive. Le Japon remportera cette confrontation pour mettre la main sur sa première Coupe du monde de football féminin[5]. Elle est élue meilleure joueuse du tournoi[4].

Elle détient le record de sélections et de buts en équipe nationale japonaise.

Elle a pris sa retraite internationale en août 2012, après avoir aider le Japon à remporter la médaille d'argent lors du Tournoi féminin de football aux Jeux olympiques d'été de 2012[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Ballon d'Or féminin de la FIFA 2011.

En club[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « WPS Holds Initial International Draft »,‎ 24 septembre 2008 (consulté le 10 juillet 2011)
  2. a et b Thomas Simon, « Sawa collectionne les titres », sur www.francefootball.fr, France Football,‎ 9 janvier 2012 (consulté le 9 janvier 2012)
  3. « Myama-Sawa, ça va de soi », sur fifa.com,‎ 2 juillet 2011 (consulté le 9 juillet 2011)
  4. a et b Carton plein pour Sawa, FIFA.fr, le 18 juillet 2011
  5. « Résultats de la Coupe du monde 2011 », sur fifa.com,‎ 17 juillet 2011 (consulté le 17 juillet 2011)
  6. http://uk.eurosport.yahoo.com/news/japans-sawa-set-quit-international-football-065436399.html
  7. « Un champion et des tensions », sur fr.fifa.com,‎ 15 novembre 2011 (consulté le 15 novembre 2011)
  8. a et b (en) Awards

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Homare Sawa » (voir la liste des auteurs)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :