Heurtoir (porte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Heurtoir et Marteau.
Un heurtoir à Florence, en Italie.
Les accessoires de la porte ont souvent aussi un rôle décoratif, tel cet anneau de tirage du XVe siècle, au fond coloré, « sous feuillage de fer battu » par Viollet-le-Duc

Un heurtoir ou marteau de porte[1] est un accessoire fixé sur la face extérieure d'une porte d'entrée, à hauteur d'homme, dont une partie est articulée et peut être frappée sur le reste de l'objet ou sur la porte afin d'émettre un bruit, et ainsi permettre aux visiteurs de signaler leur présence aux occupants.

Description[modifier | modifier le code]

La partie mobile, suspendue, prend le plus souvent une forme d'anneau (jouant le rôle d'anneau de tirage), de maillet ou de marteau.

Les heurtoirs sont généralement faits de métal, et peuvent être plus ou moins richement décorés (figurine en bronze qu'on appelle marmouset).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Entrée « Marteau » dans le Dictionnaire de l'Académie française, sur le site du CNRTL, sens 2 : « Marteau de porte : anneau ou battant de métal articulé, fixé à l'extérieur d'une porte d'entrée, et avec lequel on frappe pour se faire ouvrir ».