Harpo Marx

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marx.

Harpo Marx

Description de cette image, également commentée ci-après

Harpo Marx, debout, à droite. À gauche, Chico Marx ; assis, Groucho Marx.

Nom de naissance Adolph Marx
Naissance 23 novembre 1888
New York (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 28 septembre 1964 (à 75 ans)
Los Angeles (États-Unis)
Profession Acteur

Harpo Marx (né Adolph Marx) était un acteur comique juif américain né à New York le 23 novembre 1888, décédé le 28 septembre 1964 à Los Angeles.

Son diminutif lui vient de son instrument favori : la harpe.

Il est le troisième fils de Minnie et Sam 'Frenchie' Marks.

Harpo se maria avec l'actrice Susan Fleming (1908-2002) le 28 septembre 1936. À la différence de ses frères (les Marx Brothers) qui furent mariés plusieurs fois, le mariage d'Harpo dura toute sa vie. Le couple adopta quatre enfants (Bill, Alex, Jimmy et Minnie.)

Arthur Marx[modifier | modifier le code]

Harpo changea son prénom Adolph en Arthur en 1911, principalement parce qu'il n'aimait pas ce prénom (enfant, il préférait se faire appeler Ahdie). Les rumeurs selon lesquelles ce changement d'identité aurait été motivé par un sentiment anti-allemand apparu avec la Première Guerre Mondiale ou par son homonymie avec Adolf Hitler après que celui-ci fut nommé chancelier d'Allemagne sont infondées : ces deux évènements sont postérieurs à 1911[1].

Le personnage[modifier | modifier le code]

Dans les films des Marx Brothers, il se caractérise par le fait qu'il soit muet bien que parlant dans la vie courante. Il se distingue de ses frères en jouant de la harpe et en étant presque continuellement vêtu d'un trench-coat et d'un haut de forme. Son personnage attachant et drôle, est le plus comique des quatre car il agit en permanence comme un enfant avec son manteau gris rempli d'objets aussi insolites les uns que les autres. On note par exemple dans La Pêche au trésor qu'on y trouve une jambe de mannequin, un boulier, un chien, des boîtes de sardine, des casseroles, une main mécanisée, une enseigne de coiffeur...

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Patrick Boutin : Harpo, un ange passe, Paris, éditions Edilivre, octobre 2009, ISBN 978-2-8121-1893-7
  • Harpo et moi (Harpo Speaks!, avec la collaboration de Rowland Barber, 1961), Paris, éditions du Scarabée et compagnie, 1983, ISBN 2-86722-006-8 (trad. de Jean Paradis et Alex Beck), réédition : Paris, Ramsay Poche Cinéma, 1985, ISBN 2-85956-438-1

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Barbara et David Mikkelson, « Lane Kibe », Snopes.com,‎ 2007-08-09 (consulté le 2008-01-01)

Liens[modifier | modifier le code]