Henriette Renié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Renié.

Henriette Renié (née à Paris le 18 septembre 1875, morte le 1er mars 1956[1]) est une harpiste, pédagogue et compositrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle commença l'étude de la harpe à 5 ans avec Hasselmans et remporta son Premier prix de Conservatoire en 1887[1]. Dès 1901, elle crée son concerto aux Concerts Lamoureux. Elle refusera une invitation de Toscanini pour effectuer une tournée aux États-Unis au motif qu'elle ne pourrait rentrer si sa mère tombait malade.

Elle a créé l'une des méthodes d'apprentissage de la harpe les plus utilisées. Elle a notamment enseigné à Marcel Grandjany, Mildred Dilling, Harpo Marx, Susann McDonald, Odette Le Dentu et Lily Laskine.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Contemplation, 1898
  • Concerto pour harpe, 1901
  • Légende, 1901
  • Danse des Lutins, 1911
  • Ballade fantastique, 1913
  • Trio pour harpe, violon et violoncelle

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Trio pour harpe, violon et violoncelle - Œuvres pour harpe seule, Xavier de Maistre, harpe. Harmonia Mundi 1951692
  • French concertos for harp - Xavier de Maistre, Claves 2002

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 2, Les Hommes et leurs œuvres. L-Z, Bordas,‎ 1979, 1232 p. (ISBN 2-04-010726-6), p. 922