Harajuku Girls

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Harajuku Girls sur la scène du Harajuku Lovers Tour 2005

Les Harajuku Girls sont quatre jeunes danseuses Nippo-Américaines qui participent aux tournées et aux clips video de Gwen Stefani[1]. Les jeunes filles apparaissent également aux côtés de Gwen Stefani lors de ses apparitions en public.

Les Harajuku Girls sont Maya Chino ("Love"), Jenifer Kita ("Angel"), Rino Nakasone-Razalan ("Music") et Mayuko Kitayama ("Baby"). Le nom des filles fait référence à Harajuku un quartier de Tokyo célèbre pour ses styles excentriques et leurs noms de scène sont dérivés de l'album de Gwen Stefani Love. Angel. Music. Baby..

L'artiste américano-asiatique Margaret Cho a lancé des critiques sur Stefani et le groupe car elle pense qu'elles renforcent les stéréotypes sur les asiatiques[2]. Nakasone-Razalan a répliqué que Stefani était inspirée par la mode et la culture japonaise et se sentait honorée de partager la scène avec le groupe[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Harajuku Girls ont été embauchées en 2004 comme danceuses pour l'album Love. Angel. Music. Baby. de Gwen Stefani. Les quatre filles continuent d'apparaître aux côtés de Stefani dans différents clips vidéo : What You Waiting For?, Rich Girl, Hollaback Girl, Luxurious, Crash, Wind It Up, The Sweet Escape (chanson), et Now That You Got It. Dans un show télévisé célèbre, Gwen Stefani présente les danseuses comme ses amies imaginaires.

Les filles[modifier | modifier le code]

Maya Chino[modifier | modifier le code]

Maya Chino ("Love") sur scène Harajuku Girls

Maya Chino (nom de scène : "Love") grandit à Tokyo. Elle commence par la danse classique quand elle a trois ans et fait également des claquettes. Avant de danser avec Gwen Stefani, elle a travaillé pour la sud coréenne BoA . Elle vit à Los Angeles et enseigne le Hip Hop à des enfants à l' HoriPro Music Academy[4]

Jennifer Kita[modifier | modifier le code]

Jennifer Kita (nom de scène : "Angel/Lil Angel"), nait en 1978 à Torrance (Californie). C'est une américano-japonaise. Après des études à South High School, Jennifer déménage à San Diego et étudie le hip-hop à Mesa College. Elle rejoint ensuite la troupe de danse de la Culture Shock San Diego, où elle reste pendant deux ans, puis rejoint la compagnie de divertissement Urban FX, où elle danse pendant un an.

Rino Nakasone Razalan[modifier | modifier le code]

Rino Nakasone Razalan (nom de scène : "Music"), nait le 11 juin 1979 et grandit à Okinawa. Elle s'est intéressée à la danse après avoir vu les clips de Michael Jackson et Janet Jackson et en imitant leurs mouvements. À l'âge de dix-neuf, elle se rend à Los Angeles pour étudier la danse et pour l'enseigner plus tard. Elle rejoint le groupe exclusivement féminin "Beat Freaks", qui a participé et a été finaliste au "Meilleur groupe de danse américain". Plus récemment, elle apparaît dans l'émission "Siren Assassins" comme "Queen Jade". Elle est mariée à Lee-J Razalan. Elle fait maintenant partie des Pussycat Dolls. Elle est la chorégraphe du Boys Band coréen SHINee[5].

Mayuko Kitayama[modifier | modifier le code]

Mayuko Kitayama (nom de scène : "Baby"), naît le 14 février 1984 et grandit à Osaka. Elle a finalement déménagé à New York, où elle a dansé pour plusieurs studios après avoir déjà dansé au Japon pendant plusieurs années[6]. Courant 2004, elle apparaît comme danseuse pour la tournée The Onyx Hotel Tour de Britney Spears.

Critiques[modifier | modifier le code]

Dans une interview début 2006 dans le Blender (magazine), la comédienne Margaret Cho compare les Harajuku Girls de Stefani à un "minstrel show" qui renforce les stéréotypes à l'encontre des asiatiques[7].

L'écrivain Writer Mihi Ahn a également déclarée: "Stefani a copié la mode japonaise et a tourné ces femmes en geisha des temps modernes"[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Kelefa Sanneh, « Rated PG, With No Dirty Dancing », The New York Times,‎ May 22, 2007 (lire en ligne)
  2. ChinatownConnection.com article Retrieved on March 14, 2009.
  3. J-Pop World interview Retrieved on February 6, 2009.
  4. (en) mohfire, « Love » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Love. Angel. Music. Baby. v.7, (fansite). Consulté le 26 octobre 2008
  5. (en) « SHINee Strikes a Pose With Choreographer », Soompi (consulté le 27 août 2010)
  6. (en) mohfire, « Baby » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Love. Angel. Music. Baby. v.7, (fansite). Consulté le 26 octobre 2008
  7. Harajuku Girls by Margaret Cho writing on her blog, October 31, 2005, accessed December 29, 2007
  8. Gwenihana by MiHi Ahn, Salon.com, April 9, 2005, accessed October 10, 2007