Hans von Koessler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hans von KoesslerJános Koessler (ou Kössler, ou Hans Kößler)

Description de l'image  Koessler.jpg.
Naissance 1er janvier 1853
Waldeck, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès 23 mai 1926 (à 73 ans)
Ansbach, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale compositeur, organiste, chef d'orchestre et pédagogue
Lieux d'activité Université de musique Franz-Liszt
Années d'activité De 1882 à 1908
Maîtres Josef Rheinberger, Franz Wüllner
Élèves Zoltán Kodály, Béla Bartók, Emmerich Kálmán, Ernő Dohnányi, Leo Weiner
Famille Max Reger (cousin)

Hans von Koessler (né à Waldeck le 1er janvier 1853 - décédé à Ansbach le 23 mai 1926) est un compositeur, organiste, chef d'orchestre et pédagogue allemand. En Hongrie, où il a travaillé pendant 26 ans, il est connu sous le nom de János Koessler.

Koessler, un cousin de Max Reger, est né à Waldeck, dans la Fichtelgebirge (actuellement faisant partie de Kemnath, District du Haut-Palatinat).

Il a appris l'orgue de 1874 à 1877 auprès de Josef Rheinberger et a reçu des leçons de chant choral de la part de Franz Wüllner à Munich. Immédiatement après, il est allé à Dresde, où il a été nommé directeur et professeur de théorie de la musique et de chant choral à la École de musique de Dresde. À partir de 1878, il est aussi devenu chef de l'orchestre Dresdner Liedertafel. De 1882 à 1908, il a enseigné l'orgue et le chant choral à l'Université de musique Franz-Liszt de Budapest en Hongrie. Par la suite, il est aussi devenu Professeur de composition. C'est à Budapest qu'il sera anobli.

Parmi ses étudiants, on trouve quelques-uns des plus connus compositeurs hongrois de l'époque: Zoltán Kodály, Béla Bartók, Emmerich Kálmán, Ernő Dohnányi, et Leo Weiner. À sa retraite en 1908, il est retourné en Allemagne, mais a reçu un salaire de l'agence de Kálmán et Dohnányi dans le but de lui assurer un revenu modeste.

Koessler a composé plus de 130 œuvres, dont un opéra (der Münzenfranz 1903), deux symphonies, des variations symphoniques pour orchestre, un concerto pour violon, un concerto pour violoncelle, deux quatuors à cordes, un quintette à cordes, un sextuor à cordes, un quintette avec piano, une suite pour piano, violon et alto, et une messe pour chœur de femmes et orgue. Il a aussi mis des psaumes en musique. Malheureusement, conséquence de son mode de vie erratique, un grand nombre de ses compositions sont perdues.

La musique de chambre de Koessler a été très estimée par plusieurs commentateurs, dont l'éminent musicologue Wilhelm Altmann.

Koessler est décédé à Ansbach en 1926, à l'âge de 73 ans.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The New Grove Dictionary of Music & Musicians, Macmillan 1980
  • Cobbett's Cyclopedic Survey of Chamber Music, Oxford University Press 1963
  • Handbuch für Streichquartettspieler, Wilhelm Altmann, Heinrichshofen Verlag 1972

Liens externes[modifier | modifier le code]