Hans R. Camenzind

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Camenzind.

Hans R. Camenzind (Zurich, 1934 - San Francisco, 8 août 2012[1]) est un ingénieur suisse connu pour avoir inventé le NE555, un circuit intégré générateur de signaux carrés, en 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parti en 1960 aux États-Unis, Camenzind s'inscrivit en Électrotechnique à l’Université Northeastern de Boston et en sortit diplômé ingénieur ; puis il obtint un MBA de l’Université de Santa Clara. Au début des années 1970, il trouva un emploi chez Signetics (qui deviendra Philips Semiconductors, puis NXP), sur la Côte Ouest. C'est là qu'il conçut un circuit intégré de technologie TTL appelé à une fortune singulière, le multivibrateur astable NE555. Ce composant électronique, présent sur le marché sans interruption depuis 1971, est de loin le plus vendu en nombre d'unités (le nombre de 1 milliard a été atteint en 2003[2]). Hans R. Camenzind déposa 35 brevets au cours de ses années chez Signetics, et il est l'auteur de plusieurs traités portant pour la plupart sur les circuits intégrés analogiques, et il a été invité à donner des conférences à l'université de Santa Clara University[3].

Par la suite, Camenzind a créé sa propre société, Interdesign, mais la céda à Ferranti après sept années d'exploitation. Il s'établit ensuite comme ingénieur consultant en conception de solutions analogiques. Outre le NE555, il a développé les premiers amplificateurs à commutation intégrés MOSFET et a apporté d'importantes contributions à l'intégration/miniaturisation de boucles à verrouillage de phase[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Circuit design for integrated electronics (1968), Addison-Wesley.
  • (sous le pseudonyme de John Penter) - Circumstantial evidence Faraday Press, (1981), (ISBN 0-939762-00-5).
  • (en) Hans R. Camenzind, Electronic Integrated Systems Design, Krieger Pub Co,‎ 1980 (ISBN 0882757636 et 978-0882757636)
  • (en) Hans R. Camenzind, Designing Analog Chips, Virtualbookworm.com,‎ 2005 (ISBN 1589397185 et 978-1589397187)
    Disponible en ligne sur le site designinganalogchips.com
  • (en) Hans R. Camenzind, Much Ado About Almost Nothing: Man's Encounter with the Electron, Booklocker.com,‎ 2007 (ISBN 0615139957 et 978-0615139957[à vérifier : ISBN invalide])

Références[modifier | modifier le code]