Signetics

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Signetics est un fabricant de circuits intégrés majeur des années 1960-1970. Elle a été à l'origine de nombreux circuits intégrés, bipolaires et MOS, le populaire multivibrateur TTL NE555 (LM555), circuits Dolby, logique, mémoire, circuits analogiques, clones de processeurs Motorola, dont les premières consoles de jeux Atari. Ses fondateurs ont également été à l'origine de la société Fairchild Semiconductor.

Son nom provient du terme anglais SIGnal NETwork Integrated Circuits.

L'entreprise a été rachetée en 1975 par Philips et fait ainsi partie de Philips Semiconductors. Après la scission de cette branche, Signetics se retrouve dans l'entreprise NXP Semiconductors.
Une autre partie de l'entreprise est restée en Corée du Sud où elle a gardé son nom d'origine et fait partie de Young Poong Group.

Liens externes[modifier | modifier le code]