Hôte (biologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hôte.

En biologie, et notamment en parasitologie, un hôte est un organisme qui héberge un parasite, un partenaire mutuel ou un partenaire commensal, nécessaire à son cycle de vie.

Exemples : une cellule peut être l'hôte d'un virus, une légumineuse peut être l'hôte d'une bactérie nitrifiante utile, un animal peut être l'hôte d'un ver parasite, comme un nématode.

Dans le cas du parasitisme, l'organisme hébergé peut provoquer des effets néfastes pour l'hôte. L'hôte doit s'adapter pour ne pas rencontrer le parasite (par exemple en modifiant son comportement). Si la rencontre a eu lieu, l'hôte doit s'adapter pour se débarrasser du parasite (immunité).

Un hôte définitif, parfois aussi appelé hôte primaire, est un hôte chez lequel le parasite atteint sa maturité et effectue sa reproduction sexuée ; un hôte intermédiaire, parfois aussi appelé hôte secondaire, est un hôte chez lequel le parasite va subir une évolution larvaire et/ou va effectuer sa reproduction asexuée.

Dans les cas des trypanosomes, causes de la maladie du sommeil, les humains sont les hôtes primaires, tandis que la mouche tsé-tsé est l'hôte secondaire.

Un hôte paraténique est un hôte surnuméraire facultatif dans le cycle de vie d'un parasite.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]