Grive litorne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Grive litorne (Turdus pilaris) est une espèce de passereau appartenant à la famille des Turdidae.

Habitats et répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce de grive se rencontre en France, en Belgique principalement en hiver, mais elle peut nidifier dans les régions boisées à l'est de la France, à l'est de la Belgique, ainsi qu'au nord et à l'est de l'Europe. L'aire estivale s'étend de la Laponie (et l'intérieur de la Scandinavie) à la Sibérie. Elle affectionne les bois et les prés de moyenne montagne. Contrairement aux autres espèces de grives, elle migre de jour en petites bandes.

Nidification[modifier | modifier le code]

La Grive litorne regagne son aire de nidification vers la fin du mois de mars. Il arrive fréquemment que plusieurs couples de grives construisent leur nid à proximité les uns des autres dans des arbres ou des buissons.

La femelle peut pondre de 4 à 7 œufs qu'elle couve seule, ou presque, durant deux semaines. Les petits quittent le nid après seulement deux semaines.

Alimentation[modifier | modifier le code]

La Grive litorne se nourrit principalement d'insectes, larves, vers et baies et fruits tombés à terre.

Voix[modifier | modifier le code]

Cri sonore, gloussant, plus ou moins sec : "tchac-tchac-tchac" caractéristique, d'où le surnom "tchaktchak" en Wallonie dialectale ou encore "tchia-tchia" en Limousin.

Couple de grives litornes au nid

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :