Turdus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le genre Turdus comprend 83 espèces de passereaux dont les noms sont merles et grives.

Biologie[modifier | modifier le code]

Le régime alimentaire des grives est constitué de baies, de vers et d'insectes. La Grive draine (Turdus viscivorus) est le principal responsable de la propagation du gui, plante parasite des arbres, car elle raffole de ses baies et rejette les graines non digérées dans ses fientes.

Le nid est placé dans des arbustes, des arbres ou des buissons. Il a la forme d'une coupe. La femelle pond de 3 à 6 œufs.

Ces espèces sont sociables en dehors de la période de reproduction. Leur migration a lieu généralement la nuit.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Les études de Voelker et al. (2007) et Nylander et al. (2008) ayant montré que le Merle litsitsirupa (Psophocichla litsitsirupa) et la Grive de Tristan da Cunha (Nesocichla eremita) appartiennent au clade des Turdus, le Congrès ornithologique international (classification version 4.2, 2014) les transfère dans ce genre[1].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence (version 5.2, 2015) du Congrès ornithologique international (ordre phylogénique) :

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Voelker, G., S. Rohwer, R.C.K. Bowie, & D.C. Outlaw (2007), « Molecular systematics of a speciose, cosmopolitan songbird genus: defining the limits of, and relationships among, the Turdus thrushes », Mol. Phy. Evol., vol. 42, p. 422-434.
  • Nylander J.A.A., U. Olsson, P. Alström & I. Sanmartin (2008), « Accounting for phylogenetic uncertainty in biogeography: A bayesian approach to dispersal-vicariance analysis of the thrushes (Aves: Turdus) », Syst. Biol., vol. 57, p. 257-268.