Basilique Santa Maria Maggiore de Bergame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Basilique Santa Maria Maggiore
Image illustrative de l'article Basilique Santa Maria Maggiore de Bergame
Le campanile
Présentation
Nom local Basilica di Santa Maria Maggiore
Culte Catholique romain
Type Basilique
Début de la construction 1157
Style dominant Art roman
Site web www.operapiamia.it/basilica s maria maggiore bergamo/index.asp
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Lombardie
Commune Bergame
Coordonnées 45° 42′ 11″ N 9° 39′ 44″ E / 45.703056, 9.662222 ()45° 42′ 11″ Nord 9° 39′ 44″ Est / 45.703056, 9.662222 ()  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Basilique Santa Maria Maggiore

La basilique Santa Maria Maggiore est une église catholique située dans la vieille ville de Bergame, en Lombardie, sur la Piazza del Duomo, dont la construction commença en 1137, et s'échelonna dans la seconde moitié du XIIe siècle, mais qui resta inachevée. Elle ne possède ni nef, ni bas-côtés, et pas, non plus, de façade ouest, et son importance provient exclusivement de ses annexes. L'extérieur conserve le style architectural d'art roman lombard originel, tandis que l'intérieur est décoré dans le style baroque des XVIe et XVIIe siècles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon la tradition populaire, en partie soutenue par des documents, la basilique a été construite pour répondre à une promesse faite à Notre-Dame de Bergame en 1133 pour mettre fin à une sécheresse prolongée.

Une inscription visible sur le portail de l'entrée méridionale (dite des Lions blancs) pourrait laisser supposer que le début de la construction de la basilique remonte à l'année 1137. Mais, il est beaucoup plus probable que les travaux ne commencèrent qu'en 1157, sur le site d'une église du VIIIe siècle préexistante, qui était dédiée à la Vierge, elle-même construite à l'emplacement d'un temple païen dédié au dieu Clémence. Malheureusement, nous ne disposons aujourd'hui d'aucune source confirmant ces faits.

L'extérieur[modifier | modifier le code]

Abside[modifier | modifier le code]

Porche Nord, dit des Lions roses[modifier | modifier le code]

Le porche Nord, dit des Lions roses, qui s'ouvre dans le transept gauche et donne accès à la Piazza del Duomo est surmonté par un prothyron de Giovanni da Campione, daté de 1353, soutenu par des colonnes à la base desquelles se trouvent deux lions stylophores en marbre de Vérone, représentés en pied, et entourés de figures humaines et animales.

L'arche possède une archivolte parcourue d'une frise avec des scènes de chasse, tandis que la voûte est décorée de losanges polychromes.

Porche latéral nord[modifier | modifier le code]

Porche méridional, dit des Lions blancs[modifier | modifier le code]

Porche de la fontaine[modifier | modifier le code]

Baptistère[modifier | modifier le code]

Le baptistère a été construit en 1340 par Giovanni da Campione. Il était situé au fond de la nef centrale, où il est resté jusqu'en 1660. Au cours des siècles suivants il a été transféré à plusieurs reprises pour être finalement installé, en 1898, sur la place en face de la Chapelle Colleoni.

L'intérieur[modifier | modifier le code]

Dans le chœur de la basilique se trouve un ensemble remarquable de boiseries incrustées de marqueteries dues aux talents combinés de Lorenzo Lotto [1480 - 1556] et de l'ébéniste Giovan Francesco Capoferri.

Photographies[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :