Équipe cycliste Trek Factory Racing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trek Factory Racing
{{#if:
Informations
Code UCI TFR
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Création 2011
Discipline(s) Cyclisme sur route
Budget 18 millions d'€ (2013)[1]
Statut ProTeam
Marque de cycles Trek
Encadrement
Manager général Luca Guercilena
Directeur sportif Alain Gallopin
Directeur sportif Kim Andersen
Directeur sportif Dirk Demol
Directeur sportif Adriano Baffi
Directeur sportif Luc Meersman
Directeur sportif Josu Larrazabal
Ancien(s) nom(s)
2011
2012
2013
2014-
Leopard-Trek
RadioShack-Nissan
RadioShack-Leopard
Trek Factory Racing

L'équipe cycliste Trek Factory Racing est une équipe cycliste américaine sur route, créée en 2011.

L'équipe est emmenée par les frères Andy et Fränk Schleck et Fabian Cancellara, avec Brian Nygaard et Kim Andersen en tant que manager et fondateur de l'équipe. Créée en 2011 sous le nom de Team Leopard-Trek, elle est sponsorisée depuis 2014 par Trek, sponsor et fournisseur de l'équipe depuis sa création.

Sponsors et financement de l'équipe[modifier | modifier le code]

Le fabricant de vélo Trek Bicycle Corporation est propriétaire et sponsor principal de l'équipe. La marque Bontrager, qui appartient Trek, et la société Shimano sont fournisseurs d'équipements de Trek Factory Racing. Leur logo apparaissent sur le maillot de l'équipe[2].

L'homme d'affaires luxembourgeois Flavio Becca, détenteur de la licence World Tour depuis la création de l'équipe en 2011, a décidé de la céder en juin 2013. Cette décision intervient après les départs de plusieurs sponsors importants (RadioShack, Nissan, Enovos) au cours des douze mois précédent, en raison notamment des affaires de dopage concernant Fränk Schleck, Lance Armstrong et l'ancien manager de l'équipe Johan Bruyneel[3],[4].


Histoire de l'équipe[modifier | modifier le code]

Fin 2010 : Création de l'équipe[modifier | modifier le code]

Kim Andersen en 2009

À la fin de la saison 2010, les frères Schleck sont en fin de contrat avec l'équipe danoise Team Saxo Bank, gérée par Bjarne Riis. Ils décident de créer leur propre équipe en compagnie de Brian Nygaard et de Kim Andersen, eux aussi dans le staff de la Team Saxo Bank et ont pour ambition d'obtenir une licence ProTour pour leur structure[5]. Afin d'y parvenir, ils recrutent plusieurs coureurs venant des plus grandes équipes, notamment Daniele Bennati (Liquigas-Doimo)[6], Jakob Fuglsang (Team Saxo Bank)[7], Linus Gerdemann et Fabian Wegmann (Team Milram)[7], le champion du monde du contre-la-montre Fabian Cancellara (Team Saxo Bank)[8] mais aussi le Belge Maxime Monfort (Team Columbia-HTC)[9].

Le 1er septembre, la société de vélos Trek annonce qu'elle fournira l'équipe luxembourgeoise encore anonyme[10] tandis que Craft habillera les coureurs pour l'entraînement et la compétition et ce pour les trois prochaines années[11]. Shimano équipera les vélos Trek avec le groupe électronique Shimano Dura-Ace Di2 pour 4 saisons.

C'est la société Leopard implantée à Howald, au Luxembourg qui est annoncée comme la propriétaire de la licence de l'équipe mais il est rapidement démenti qu'elle prêtera son nom à l'équipe cycliste[12]. L'équipe cycliste Differdange fera office d'équipe réserve de celle des Schleck, qui contiendra essentiellement de jeunes coureurs luxembourgeois[13].

Le 23 novembre, l'équipe obtient sans surprise une licence ProTour sur base d'un contrat portant jusque 2014[14].

2011 : Première saison[modifier | modifier le code]

L'équipe participe à sa première course à partir du 18 janvier en Australie au Tour Down Under[15]. Après un début de saison encourageant grâce notamment au sprinteur italien Daniele Bennati auteur de nombreuses places d'honneur sur les Tour du Qatar et d'Oman entre autres, l'équipe remporte sa première victoire sur Le Samyn début mars grâce à l'Allemand Dominic Klemme[16]. L'équipe participe ensuite à la première course course majeure de la saison, Paris-Nice, avec Fränk Schleck et Maxime Monfort comme leaders et une place dans les dix premiers du classement général comme objectif[17]. Le Belge remplit l'objectif de l'équipe en terminant 10e du classement général à 2min 26s de l'Allemand Tony Martin[18]. Lors de Tirreno-Adriatico, Fabian Cancellara gagne la septième étape qui était un contre-la-montre et remporte la première victoire de l'équipe sur le World Tour[19]. Il obtient également le premier podium de l'équipe sur une grande classique en terminant deuxième de Milan-San Remo[20] quatre jours plus tard derrière Matthew Goss. Fin mars, le Luxembourgeois Fränk Schleck remporte la 1re étape[21] et le classement général[22] du Critérium international en Corse.

Une voiture de l'équipe au prologue du Tour de Romandie 2011.

L'équipe commence bien la campagne des classiques flandriennes avec une victoire du Suisse Fabian Cancellara au Grand Prix E3 en Belgique malgré des problèmes mécaniques durant la fin de course (deux crevaisons puis un blocage de dérailleur)[23]. Le lendemain, Daniele Bennati finit 2e de la classique belge Gand-Wevelgem[24]. Elle prend part ensuite aux deux classiques majeures du début du mois d'avril avec Fabian Cancellara comme archi-favori pour ces courses. Le Suisse finit 3e du Tour des Flandres[25] battu au sprint par Nick Nuyens et Sylvain Chavanel et 2e de Paris-Roubaix en réglant un petit groupe 19s derrière le vainqueur Johan Vansummeren[26]. Il devient à cette occasion leader de l'UCI World Tour. La deuxième partie des classiques printanières avec les ardennaises commence avec l'Amstel Gold Race où l'équipe possède plusieurs coureurs pour la victoire (Cancellera, Fränk et Andy Schleck, Wegmann et Monfort)[27]. Le Luxembourgeois Andy Schleck attaque dans le final de la classique néerlandaise mais est repris dans la montée finale du Cauberg[28]. Jakob Fuglsang finit quatrième de la course[29]. Lors de la deuxième classique, la Flèche wallonne, l'équipe roule derrière l'échappée matinale[30] pour placer ses leaders sur orbite mais Fränk Schleck termine 7e en haut du Mur de Huy[31]. Lors de la dernière classique, Liège-Bastogne-Liège, les frères Schleck provoquent la sélection dans la côte de la Roche-aux-faucons et s'isolent avec le belge Philippe Gilbert. Ils attaquent à tour de rôle dans la côte de Saint-Nicolas mais sans succès. Ils sont battus au sprint par Gilbert, Fränk finit 2e devant son frère Andy[32]. À cette occasion, l'équipe prend la tête au classement de l'UCI World Tour[33].

Wouter Weylandt décède lors de la 3e étape du Tour d'Italie

La période des classiques printanières terminée, le Team Leopard-Trek commence la période des courses par étapes avec le Tour de Romandie que l'Allemand Linus Gerdemann termine 11e[34]. L'équipe participe ensuite au premier Grand Tour de la saison, le Tour d'Italie avec une équipe sans grand leader[35] et vise une victoire d'étape[36]. Malheureusement, le 9 mai 2011, lors de la 3e étape, le sprinteur belge Wouter Weylandt chute très lourdement dans la descente du Passo del Bocco, sa pédale ayant accroché le pavé sur le bord de la route[37], et meurt des suites de ses blessures[38]. Le lendemain, la 4e étape est neutralisée[39] et les huit coureurs de l'équipe passent en tête la ligne d'arrivée à Livorno[40]. Ils ne continuent pas la course et annoncent qu'ils se retirent avant le départ de la 5e étape[41].

L'équipe participe alors au Tour de Californie. Andy Schleck commence sa préparation pour le Tour de France et termine notamment second de la quatrième étape derrière l'Américain Christopher Horner[42]. Le Luxembourgeois termine huitième du classement général final. Le jeune sprinteur néo-pro italien Giacomo Nizzolo remporte sa première victoire professionnelle à l'occasion de la 5e étape du Tour de Bavière[43]. Le Team Leopard-Trek participe ensuite à son tour national avec entre autres Fränk Schleck, Jakob Fuglsang et Maxime Monfort. Le Suisse Fabian Cancellara remporte le prologue[44] devant le Français Damien Gaudin. Deux jours plus tard, l'Allemand Linus Gerdemann remporte la 2e étape en solitaire et prend la tête du classement général[45] qu'il remporte au terme de la 4e étape à Luxembourg. Sur le Tour de Suisse, Fabian Cancellara remporte le prologue puis le contre-la-montre final à Schaffhouse. Au classement final, l'équipe place trois coureurs dans le top 10 (Jakob Fuglsang 4e, Fränk Schleck 7e et Maxime Monfort 10e), tandis qu'Andy Schleck remporte le classement de la montagne et l'équipe le classement par équipes.

Le 23 juin, Leopard-Trek annonce l'équipe complète qui participera au Tour de France. On retrouve Fränk et Andy Schleck, Fabian Cancellara, Jakob Fuglsang, Stuart O'Grady, Maxime Monfort, Linus Gerdemann, Jens Voigt et Joost Posthuma[46]. Lors des championnats nationaux disputés une semaine avant le départ du Tour de France, le Team Leopard-trek remporte trois titres en Suisse (Fabian Cancellara), en Allemagne (Robert Wagner) et au Luxembourg (Fränk Schleck)[47].

Sur le Tour de France, Andy Schleck remporte la 18e étape en solitaire au col du Galibier, après 60 kilomètres d'échappée. Il s'empare du maillot jaune le lendemain à de l'Alpe d'Huez, puis le cède à Cadel Evans à l'issue de l'avant-dernière étape, disputée en contre-la-montre à Grenoble. Evans remporte le Tour avec 1 minute et 34 secondes d'avance sur Andy Schleck, et 2 min 30 sur Fränk Schleck. À cette occasion, l'équipe prend la tête au classement de l'UCI World Tour.

Entre le Tour de France et le Tour d'Espagne, l'équipe remporte trois victoires d'étapes avec Daniele Bennati sur le Tour d'Autriche[48] et le Tour de Wallonie[49] et Jakob Fuglsang sur le Tour du Danemark[50]. Le jeune Italien Giacomo Nizzolo termine cinquième du Grand Prix de Plouay fin août[51].

Sur le troisième grand tour de la saison, la Vuelta, l'équipe commence par remporter le contre-la-montre par équipe inaugural et permettant ainsi au Danois Jakob Fuglsang de revêtir le maillot rouge de leader. Le lendemain, Daniele Bennati prend les rênes du classement général mais le cède lors de la 3e étape. L'italien remporte la 20e étape au sprint devant ses compatriotes Enrico Gasparotto (Astana) et Damiano Caruso (Liquigas-Cannondale). Au classement général final, Maxime Monfort se place sixième du classement général et Jakob Fuglsang onzième. L'équipe termine également deuxième au classement par équipes.

Le 5 septembre l'équipe annonce une fusion avec l'équipe américaine Team RadioShack et sera sponsorisée pour l'année 2012 par les sponsors de cette équipe[52]. Avec cette fusion, Johan Bruyneel devient manager général et Brian Nygaard quitte le projet[53] et rejoint l'équipe GreenEDGE.

La saison se termine avec deux victoires en octobre, celle du stagiaire allemand Rüdiger Selig et surtout celle du Suisse Oliver Zaugg sur la dernière classique de la saison, le Tour de Lombardie. Il l'emporte en attaquant dans la dernière ascension du jour et n'est plus rejoint par ses poursuivants Daniel Martin (Garmin-Cervélo, 2e) et Joaquim Rodríguez (Katusha, 3e).

Pour la saison 2012, une équipe continentale est mise en place pour permettre à des jeunes coureurs (luxembourgeois ou non) de progresser et passer au niveau supérieur. Elle est nommée Leopard-Trek avec notamment dans ses rangs le Luxembourgeois Bob Jungels, le plus grand espoir cycliste du Grand-Duché.

2012 : Fusion avec RadioShack[modifier | modifier le code]

En 2012, l'équipe Leopard Trek fusionne avec la RadioShack. Radioshack, Nissan et Trek sont les trois principaux sponsors, seul les deux premiers apparaissent dans le titre pour des raisons administratives. L'équipementier reste donc Trek (qui est aussi ancien fournisseur de l'équipe Radioshack).

Pour la première course World Tour de la saison, RadioShack y envoie Daniele Bennati pour les sprints et Tiago Machado, notamment, pour le classement général[54]. Daniele Bennati va d'ailleurs réussir à se classer plusieurs fois lors des sprints massifs mais sans réussir à aller chercher une victoire. Tiago Machado va se classer 3e lors de la 5e étape à 2 secondes du vainqueur, Alejandro Valverde[55]. Grâce à ce résultat, Tiago Machado prend la troisième place au classement général qu'il conservera jusqu'à la fin de l'épreuve[56].

Au mois de février, l'équipe se rend au Moyen-Orient pour le Tour du Qatar[57] et le Tour d'Oman[58]. Sur le Tour du Qatar, lors de la quatrième étape, Fabian Cancellara provoque l'explosion du peloton[59] et termine ainsi 3e de celle-ci. Au classement général, le Suisse termine au 7e rang[60]. Lors du Tour d'Oman, c'est le jeune Français de l'équipe, Tony Gallopin, qui donne le rythme. Souvent classé dans le top 10, Tony Gallopin n'ira pas chercher de victoire mais sort d'Oman avec une 3e place au classement général et le maillot de meilleur jeune sur les épaules[61]. De retour en Europe, RadioShack s'aligne sur le Tour de l'Algarve. Sur les pentes de l'Alto de Malhão, Tiago Machado va prendre la deuxième place à 8 secondes de Richie Porte, le vainqueur du jour[62]. Lors de la dernière étape, c'est un contre-la-montre d'environ 26 kilomètres qui attend les coureurs. Tiago Machado est alors deuxième au classement général mais à l'issue de cette dernière étape il est rétrogradé au 7e rang alors qu'un des spécialistes du contre-la-montre de l'équipe, Jesse Sergent[63], prend la 4e place de l'étape à 14 secondes de Bradley Wiggins[64]. Une autre partie de l'équipe est envoyée en Espagne sur le Tour d'Andalousie[65]. L'étape d'ouverture est un prologue de 6 kilomètres remporté par Patrick Gretsch devant Markel Irizar, le tenant du titre[66]. Lors de l'étape reine de ce Tour d'Andalousie, Fränk Schleck se classe 4e à 10 secondes d'Alejandro Valverde[67]. RadioShack place trois coureurs dans le top 10 à savoir : Fränk Schleck, Haimar Zubeldia et Maxime Monfort respectivement 7e, 8e et 9e du classement général. Des résultats qui leur permettent de remporter le classement par équipe[68].

Lors des Strade Bianche, Fabian Cancellara ira chercher le premier succès de l'équipe avec brio en s'imposant devant Maxim Iglinskiy[69], futur vainqueur de Liège-Bastogne-Liège. Vient ensuite Paris-Nice où RadioShack aligne notamment Andreas Klöden, Andy et Fränk Schleck[70]. Après quelques jours de course, l'équipe RadioShack et une partie du peloton sont décimées par la gastro-entérite[71]. Andy Schleck abandonne, s'en suivent Jan Bakelants et Joost Posthuma. Malgré cela, Jens Voigt passe très proche d'une victoire. Alors qu'il arrive accompagné de Luis León Sánchez, l'Espagnol le règle au sprint[72] lors de la 6e étape. Maxime Monfort quant à lui, termine à la 7e place du classement général[73]. Parallèlement se déroule Tirreno-Adriatico. Christopher Horner prend le maillot de leader lors de la 4e étape remportée par Peter Sagan[74]. Le lendemain sur l'étape reine, le coureur américain ira chercher la 3e place de l'étape derrière Vincenzo Nibali et Roman Kreuziger[75]. Christopher Horner conserve son maillot de leader jusqu'à la dernière étape : un contre-la-montre de 9,3 kilomètres. Étape remportée par Fabian Cancellara qui offre d'ailleurs, la première victoire en World Tour pour l'équipe luxembourgeoise alors que Daniele Bennati termine 2e[76]. Mais le duel entre Vincenzo Nibali et Christopher Horner est lancé. Et finalement, l'Italien en sortira vainqueur et Christopher Horner termine ce Tirreno-Adriatico à la 2e place au classement général[76]. Vient ensuite l'une des classiques les plus attendues : Milan-San Remo. Au sommet de la dernière difficulté du jour, le Poggio c'est un groupe de trois coureurs qui passent en tête avec Vincenzo Nibali, Simon Gerrans et Fabian Cancellara. Le coureur suisse assure le travail jusqu'à l'arrivée mais dans les derniers mètres il se fait déborder par le champion d'Australie, Simon Gerrans. Fabian Cancellara termine deuxième, comme en 2011, de Milan-San Remo. Deux jours plus tard, l'équipe est présente sur le Tour de Catalogne. Malgré la présence de grands noms tels qu'Andy Schleck ou encore Jakob Fuglsang, l'équipe RadioShack sortira bredouille de cette épreuve espagnole[77]. Lors du Critérium international, RadioShack aligne le tenant du titre Fränk Schleck avec à ses côtés Maxime Monfort[78], entre autres. Lors de la 2e étape, un court contre-la-montre, Maxime Monfort termine à la 5e place et se classe 4e du classement général provisoire[79]. Finalement, le Belge Maxime Monfort a terminé à la 6e place au classement général[80]. Le jour même, Daniele Bennati terminait 6e d'un Gand-Wevelgem remporté par Tom Boonen, au sprint[81].

Le 12 octobre 2012, l'équipe annonce le départ de son manager Johan Bruyneel à la suite de l'affaire de dopage dénoncé par l'USADA à l'encontre de Lance Armstrong.

2013 : Nissan se retire[modifier | modifier le code]

Suite au retrait de Nissan de la structure RadioShack[82], l'équipe n'a plus qu'un sponsor-titre, RadioShack, et Leopard, le nom de la structure, revient dans le nom de l'équipe : RadioShack-Leopard. L'équipe change de nom pour la troisième fois en trois années d'existence. L'équipe commence bien l'année en signant un doublé sur les championnats de Nouvelle-Zélande sur route avec la victoire d'Hayden Roulston accompagné sur la ligne par George Bennett. L'équipe se rend en Australie afin d'y disputer le Tour Down Under. Andy Schleck effectue sa rentrée, mais lors de la dernière étape, il abandonne. RadioShack-Leopard accumule les places d'honneur sans pouvoir aller chercher la victoire. Finalement, Ben Hermans et Tiago Machado terminent respectivement 5e et 9e du classement général et la formation remporte le classement par équipes[83].

Fin janvier, Fränk Schleck est suspendu un an à compter du 14 juillet 2012[84] après un contrôle positif au xipamide lors du dernier Tour de France.

L'équipe se divise en deux groupes. Une partie participe aux courses en Europe alors que l'autre est envoyée au Moyen-Orient. Au Qatar, RadioShack n'a obtenu qu'un top 10 : lors de la première étape avec Grégory Rast qui se classe 3e. Au classement général, le Français Tony Gallopin est le mieux placé à la 13e place[85]. Sur le Tour méditerranéen, Maxime Monfort se montre à son aise. Lors du contre-la-montre, le Belge prend la deuxième place et se positionne parfaitement pour le classement général. Lors de cette étape, le jeune Bob Jungels marque déjà les esprits en prenant la 6e place et terminant devant, notamment, Gustav Larsson, vice champion du monde de la discipline en 2009. Lors de l'étape reine, Maxime Monfort parvient à prendre le maillot jaune pour seulement 1 seconde sur l'ancien leader, Lars Boom[86]. Sur le Tour de France, lors de la 2e étape Jan Bakelants s'impose avec 1 seconde d'avance sur ses poursuivants après avoir fini l'étape seul.

Palmarès et statistiques[modifier | modifier le code]

Principales victoires[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Le Tour d'Italie 2011 est le premier grand tour auquel participe l'équipe. Lors de ce premier grand tour, l'équipe Leopard-Trek ne prend pas le départ de la cinquième étape après la mort de Wouter Weylandt[41]. Au total, elle a pris part à douze grands tours et compte dix victoires d'étapes et une victoire au classement général du Tour d'Espagne 2013 avec Christopher Horner.

Course Meilleur coureur au
classement individuel
Classements annexes Victoires d'étapes Classement par équipes
Tour d'Italie 2011 Abandon de toute l'équipe[41]
Tour de France 2011 Andy Schleck (2e) 1 : Andy Schleck 2e
Tour d'Espagne 2011 Maxime Monfort (6e) 2 : contre-la-montre par équipes et Daniele Bennati 2e
Tour d'Italie 2012 Thomas Rohregger (31e) 14e au temps
7e aux points
Tour de France 2012 Haimar Zubeldia (6e) Classement par équipes 1 : Fabian Cancellara (prologue) 1er
Tour d'Espagne 2012 Maxime Monfort (16e) 1 : Daniele Bennati 9e
Tour d'Italie 2013 Robert Kišerlovski (15e) 14e au temps
9e aux points
Tour de France 2013 Maxime Monfort (14e) 1 : Jan Bakelants 3e
Tour d'Espagne 2013 Christopher Horner (1er) Classement du combiné (Christopher Horner) 3 : Christopher Horner (2) et Fabian Cancellara 7e
Tour d'Italie 2014 Robert Kišerlovski (10e) Classement du meilleur grimpeur et
Prix de la combativité (Julián Arredondo)
1 : Julián Arredondo 10e au temps
3e aux points
Tour de France 2014 Haimar Zubeldia (8e) 8e
Tour d'Espagne 2014

Classiques[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur
26/03/2011 Grand Prix E3 Drapeau de la Belgique Belgique 1.HC Drapeau : Suisse Fabian Cancellara
15/10/2011 Tour de Lombardie Drapeau de l'Italie Italie WT Drapeau : Suisse Oliver Zaugg
22/03/2013 Grand Prix E3 Drapeau de la Belgique Belgique WT Drapeau : Suisse Fabian Cancellara
31/03/2013 Tour des Flandres Drapeau de la Belgique Belgique WT Drapeau : Suisse Fabian Cancellara
07/04/2013 Paris-Roubaix Drapeau de la France France WT Drapeau : Suisse Fabian Cancellara
27/07/2013 Classique de Saint-Sébastien Drapeau de l'Espagne Espagne WT Drapeau : France Tony Gallopin
06/04/2014 Tour des Flandres Drapeau de la Belgique Belgique WT Drapeau : Suisse Fabian Cancellara

Courses par étapes[modifier | modifier le code]

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Classements UCI[modifier | modifier le code]

Pour sa première année en 2011, l'équipe est classée dans le classement UCI World Tour.

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2011 3e Drapeau : Luxembourg Fränk Schleck (10e)
2012 12e Drapeau : Suisse Fabian Cancellara (37e)
2013 4e Drapeau : Suisse Fabian Cancellara (7e)

Trek Factory Racing en 2014[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Coureur Date de naissance Nationalité Équipe 2013
Eugenio Alafaci 9 août 1990 Drapeau de l'Italie Italie Leopard-Trek Continental
Julián Arredondo 30 juillet 1988 Drapeau de la Colombie Colombie Nippo-De Rosa
Fumiyuki Beppu 10 avril 1983 Drapeau du Japon Japon Orica-GreenEDGE
Matthew Busche 9 mai 1985 Drapeau des États-Unis États-Unis RadioShack-Leopard
Fabian Cancellara 18 mars 1981 Drapeau de la Suisse Suisse RadioShack-Leopard
Stijn Devolder 29 août 1979 Drapeau de la Belgique Belgique RadioShack-Leopard
Laurent Didier 19 juillet 1984 Drapeau du Luxembourg Luxembourg RadioShack-Leopard
Fabio Felline 29 mars 1990 Drapeau de l'Italie Italie Androni Giocattoli-Venezuela
Danilo Hondo 4 janvier 1974 Drapeau de l'Allemagne Allemagne RadioShack-Leopard
Markel Irizar 5 février 1980 Drapeau de l'Espagne Espagne RadioShack-Leopard
Bob Jungels 22 septembre 1992 Drapeau du Luxembourg Luxembourg RadioShack-Leopard
Robert Kišerlovski 9 août 1986 Drapeau de la Croatie Croatie RadioShack-Leopard
Giacomo Nizzolo 30 janvier 1989 Drapeau de l'Italie Italie RadioShack-Leopard
Yaroslav Popovych 4 janvier 1980 Drapeau de l'Ukraine Ukraine RadioShack-Leopard
Grégory Rast 17 janvier 1980 Drapeau de la Suisse Suisse RadioShack-Leopard
Hayden Roulston 10 janvier 1981 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande RadioShack-Leopard
Andy Schleck 10 juin 1985 Drapeau du Luxembourg Luxembourg RadioShack-Leopard
Fränk Schleck 15 avril 1980 Drapeau du Luxembourg Luxembourg Retour de suspension[n 1]
Jesse Sergent 8 juillet 1988 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande RadioShack-Leopard
Fabio Silvestre 25 janvier 1990 Drapeau du Portugal Portugal Leopard-Trek Continental
Jasper Stuyven 17 avril 1992 Drapeau de la Belgique Belgique Bontrager
Boy van Poppel 18 janvier 1988 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Vacansoleil-DCM
Danny van Poppel 26 juillet 1993 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Vacansoleil-DCM
Kristof Vandewalle 5 avril 1985 Drapeau de la Belgique Belgique Omega Pharma-Quick Step
Jens Voigt 17 septembre 1971 Drapeau de l'Allemagne Allemagne RadioShack-Leopard
Calvin Watson 6 janvier 1993 Drapeau de l'Australie Australie Food Italia Mg K Vis Norda
Riccardo Zoidl 8 avril 1988 Drapeau de l'Autriche Autriche Gourmetfein Simplon
Haimar Zubeldia 1er avril 1977 Drapeau de l'Espagne Espagne RadioShack-Leopard
Stagiaire Date de naissance Nationalité Équipe 2014
Clément Chevrier 29 juin 1992 Drapeau de la France France Bissell Development
Ryan Eastman 28 juillet 1992 Drapeau des États-Unis États-Unis Bissell Development
Alex Kirsch 12 juin 1992 Drapeau du Luxembourg Luxembourg Leopard Development

Victoires[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur
12/01/2014 Championnat de Nouvelle-Zélande sur route Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 09 CN Drapeau : Nouvelle-Zélande Hayden Roulston
21/01/2014 2e étape du Tour de San Luis Drapeau de l’Argentine Argentine 05 2.1 Drapeau : Colombie Julián Arredondo
22/01/2014 3e étape du Tour de San Luis Drapeau de l’Argentine Argentine 05 2.1 Drapeau : Italie Giacomo Nizzolo
25/01/2014 6e étape du Tour de San Luis Drapeau de l’Argentine Argentine 05 2.1 Drapeau : Colombie Julián Arredondo
08/03/2014 1re étape du Trois jours de Flandre-Occidentale Drapeau de la Belgique Belgique 05 2.1 Drapeau : Pays-Bas Danny van Poppel
06/04/2014 Tour des Flandres Drapeau de la Belgique Belgique 01 WT Drapeau : Suisse Fabian Cancellara
01/05/2014 Championnat de Belgique du contre-la-montre Drapeau de la Belgique Belgique 09 CN Drapeau : Belgique Kristof Vandewalle
29/05/2014 18e étape du Tour d'Italie Drapeau de l'Italie Italie 01 WT Drapeau : Colombie Julián Arredondo
04/06/2014 Prologue du Tour de Luxembourg Drapeau du Luxembourg Luxembourg 03 2.HC Drapeau : Pays-Bas Danny van Poppel
25/06/2014 Championnat de Suisse du contre-la-montre Drapeau de la Suisse Suisse 09 CN Drapeau : Suisse Fabian Cancellara
26/06/2014 Championnat du Luxembourg du contre-la-montre Drapeau du Luxembourg Luxembourg 09 CN Drapeau : Luxembourg Laurent Didier
27/06/2014 Championnat du Japon du contre-la-montre Drapeau du Japon Japon 09 CN Drapeau : Japon Fumiyuki Beppu
29/06/2014 Championnat d'Autriche sur route Drapeau de l'Autriche Autriche 09 CN Drapeau : Autriche Riccardo Zoidl
29/06/2014 Championnat du Luxembourg sur route Drapeau du Luxembourg Luxembourg 09 CN Drapeau : Luxembourg Fränk Schleck
10/07/2014 5e étape du Tour d'Autriche Drapeau de l'Autriche Autriche 03 2.HC Drapeau : Nouvelle-Zélande Jesse Sergent
12/07/2014 7e étape du Tour d'Autriche Drapeau de l'Autriche Autriche 03 2.HC Drapeau : Belgique Kristof Vandewalle
27/07/2014 2e étape du Tour de Wallonie Drapeau de la Belgique Belgique 03 2.HC Drapeau : Italie Giacomo Nizzolo
09/08/2014 7e étape du Tour de Pologne Drapeau de la Pologne Pologne 01 WT Drapeau : Belgique Kristof Vandewalle
22/08/2014 5e étape du Tour du Colorado Drapeau des États-Unis États-Unis 03 2.HC Drapeau : Luxembourg Laurent Didier

Saisons précédentes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Fränk Schleck était déjà dans l'équipe RadioShack-Leopard avant sa suspension

Références[modifier | modifier le code]

  1. Éric De Falleur, « Le peloton passé au crible », La Dernière Heure/Les Sports - Supplément cyclisme : le guide de la saison 2013,‎ février 2013, p. 49
  2. (en) « Gallery: Trek Factory Racing reveal new kit design », sur cyclingnews.com,‎ 10 janvier 2014 (consulté le 12 janvier 2014)
  3. « Flavio Becca jette l'éponge », sur lessentiel.lu (consulté le 29 novembre 2013)
  4. « Flavio Becca cède son équipe cycliste à Trek », sur lessentiel.lu,‎ 26 juin 2013 (consulté le 29 novembre 2013)
  5. « Les Schleck ont leur nouvelle équipe », sports.fr, 14 août 2010.
  6. « Bennati, direction le Luxembourg », velochrono.fr, 1er septembre 2010.
  7. a et b « Fuglsang, Wegmann et Gerdemann au Luxembourg », velochrono.fr, 29 octobre 2010.
  8. « Cancellara signe sur le fil », velochrono.fr, 5 novembre 2010.
  9. « Monfort avec les Schleck », lesoir.be, 25 octobre 2010.
  10. Signature d'un partenariat entre Trek et la formation cycliste professionnelle luxembourgeoise
  11. « Craft fournisseur officiel », velo-club.net, 7 décembre 2010.
  12. L'équipe ne s'appellera pas Leopard
  13. « Lesschaeve pro chez Differdange », velochrono.fr, 15 octobre 2010.
  14. « Les équipes ProTour 2011 », cyclingmodel.com, 23 novembre 2010.
  15. O'Grady pour emmener Leopard-Trek sur cyclismactu.net, le 7 janvier 2011
  16. Dominic Klemme takes first win Leopard-Trek sur leopardtrek.lu, le 2 mars 2011
  17. Fränk Schleck se satisferait d'un top 10 sur cyclismactu.net, le 2 mars 2011
  18. Gerdemann animates final stage of Paris-Nice sur leopardtrek.lu, le 13 mars 2011
  19. Spartacus vainqueur, Evans sacré sur cyclismactu.net, le 15 mars 2011
  20. Fabian Cancellara second at Milan-San Remo sur leopardtrek.lu, le 19 mars 2011
  21. Fränk Schleck wins in Corsica sur leopardtrek.lu, le 26 mars 2011
  22. Fränk Schleck Time Trials to overall victory sur leopardtrek.lu, le 27 mars 2011
  23. Encore Cancellara sur eurosport.fr, le 26 mars 2011
  24. Daniele Bennati sprints to second in Wevelgem sur leopardtrek.lu, le 27 mars 2011
  25. Fabian Cancellara sprint to third at Flanders sur leopardtrek.lu, le 3 avril 2011
  26. Fabian Cancellara second at Paris-Roubaix sur leopardtrek.lu, le 10 avril 2011
  27. Strong trio heading towards Amstel Gold Race sur leopardtrek.lu, le 15 avril 2011
  28. Andy a pris date sur eurosport.fr, le 18 avril 2011
  29. Jakob Fuglsang finishes fourth at Amstel Gold Race sur leopardtrek.lu, le 17 avril 2011
  30. Les Schleck font pschitt sur eurosport.fr, le 20 avril 2011
  31. Fourth place for Fränk Schleck at Flèche wallonne sur leopardtrek.lu, le 20 avril 2011
  32. Schlecks on the podium at Liège-Bastogne-Liègesur leopardtrek.lu, le 24 avril 2011
  33. Gilbert et Leopard aux commandes sur cyclismacu.net, le 25 avril 2011
  34. Strong ride by Linus Gerdemann in Romandie TT sur leopardtrek.lu, le 30 avril 2011
  35. Hard Giro d'Italia ahead for Leopard-Trek sur leopardtrek.lu, le 2 mai 2011
  36. Wegmann à la conquête d'une étape sur cyclismactu.net, le 7 mai 2011
  37. « Wouter Weylandt meurt au Giro », sur lesoir.be,‎ 9 mai 2011
  38. Weylandt, le drame sur eurosport.fr
  39. Une étape hommage à Weylandt sur l'équipe.fr, le 10 mai 2011
  40. L'hommage du peloton sur eurosport.fr, le 10 mai 2011
  41. a, b et c Leopard quitte la course sur l'équipe.fr, le 10 mai 2010
  42. Andy Schleck climbs to second on Sierra Road sur leopardtrek.lu, le 19 mai 2011
  43. Giacomo Nizzolo gagne enfin sur cyclismactu.net, le 29 mai 2011
  44. Fast Fabian wins Skoda Tour prologue sur leopardtrek.lu, le 1er juin 2011
  45. Les Français se heurtent à Gerdemann sur cyclismactu.net, le 3 juin 2011
  46. Leopard Trek choisit finalement Joost Posthuma sur cyclismactu.net, le 23 juin 2011
  47. Leopard-Trek wins national championships in Switzerland, Luxembourg and Germany sur leopardtrek.lu, le 26 juin 2011
  48. Daniele Bennati Wins Final Day of Austria sur leopardtrek.lu, le 10 juillet 2011
  49. Bennati Sprints to Victory in Wallonie sur leopardtrek.lu, le 25 juillet 2011
  50. LEOPARD TREK Shines on Queen Stage in Denmark sur leopardtrek.lu, le 10 juillet 2011
  51. Giacomo Nizzolo takes fifth in Plouay World Cup sur leopardtrek.lu, le 28 août 2011
  52. Leopard-Trek welcomes RadioShack and Nissan as new main sponsors sur leopardtrek.lu, le 5 septembre 2011
  53. Confirmed: Nygaard returns to media role at GreenEdge sur cyclingnews.com, le 28 septembre 2011
  54. L'équipe Radioshack dévoilée sur cyclismactu.net, le 9 décembre 2011
  55. Tour Down Under stage 5 results sur velonews.competitor.com, le 21 janvier 2012
  56. Results 2012 sur tourdownunder.com, le 22 janvier 2012
  57. Radioshack-Nissan pour Majorque et le Qatar sur cyclismactu.net, le 2 février 2012
  58. Radioshack-Nissan-Trek pour l'Algarve et Oman sur cyclismactu.net, le 13 février 2012
  59. « Leçons qataries », sur velochrono.fr,‎ 10 février 2012
  60. Arnaud Démare s'offre sa première sur cyclismactu.net
  61. pour Kittel, le général pour Velits L'étape pour Kittel, le général pour Velits sur cyclismactu.net
  62. Richie Porte domine l'Alto de Malhão, cyclismactu.net, 17 février 2012.
  63. Jesse Sergent, radioshacknissantrek.com
  64. Tour d'Algarve - 5# - Wiggins (complet), velo-club.net, 19 février 2012.
  65. RadioShack Nissan and Katusha announce rosters for Ruta del Sol, velonation.com, 18 février 2012.
  66. Le prologue pour Gretsch, eurosport.fr, 19 février 2012.
  67. Valverde insaisissable, velo101.com, 21 février 2012.
  68. Vuelta a Andalucia - Ruta del Sol, radioshacknissantrek.com, 23 février 2012.
  69. Strade Bianche. Fabian Cancellara s'impose en force, ouest-france.fr, 3 mars 2012.
  70. Paris-Nice: RadioShack avec Klöden et les frères Schleck, lexpress.fr, 1er mars 2012.
  71. Paris-Nice : La gastro-entérite décime la RadioShack, dhnet.be, 7 mars 2012.
  72. Paris-Nice: Sanchez devant Voigt à Sisteron, ouest-france.fr, 9 mars 2012.
  73. Bradley Wiggins vainqueur final de Paris-Nice, rtl.be, 11 mars 2012.
  74. Tirreno : le « jeune » Sagan gagne l’étape, le « vieux » Horner leader, lesoir.be, 11 mars 2012.
  75. Tirreno: Nibali remporte l'étape reine, rtbf.be, 11 mars 2012.
  76. a et b Tirreno-Adriatico: Cancellara remporte le contre-la-montre, lematin.ch, 13 mars 2012.
  77. Volta Ciclista a Catalunya 2012 results, velonews.competitor.com, 26 mars 2012.
  78. Radioshack Nissan Trek Line-up, Critérium International, March 24-25, www.radioshacknissantrekfan.com, 22 mars 2012.
  79. Résultats Critérium International - Porto-Vecchio - Porto-Vecchio, www.eurosport.fr, 24 mars 2012.
  80. Classement Général - Critérium International, www.eurosport.fr, 25 mars 2012.
  81. Gent-Wevelgem Results, www.radioshacknissantrek.com, 25 mars 2012.
  82. Nissan se retire comme co-sponsor de RadioShack 7sur7.be, 21 décembre 2012.
  83. RSLT EARN TOP TEAM HONORS radioshackleopardtrek.com, 27 janvier 2013.
  84. Un an de suspension pour Frank Schleck rtbf.be, 30 janvier 2013.
  85. TOUR OF QATAR RESULTS radioshackleopardtrek.com, 8 février 2013.
  86. MONFORT TAKES RACE LEAD IN TOUR MÉDITERRANÉEN radioshackleopardtrek.com, 9 février 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]