Georges II de Garni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Georges II de Garni
Գևորգ Բ Գառնեցի
Décès 877/898
Désignation 877
Fin 897/898
Prédécesseur Zacharie Ier
Successeur Machtots

Catholicos de l'Église apostolique arménienne


Armenian Apostolic Church logo.png

Georges II de Garni ou Gévork II Garnetsi (en arménien Գևորգ Բ Գառնեցի) est Catholicos de l'Église apostolique arménienne de 877 à 897/898, année de sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Garni, Georges est élu Catholicos après la mort de Zacharie Ier en 877, avec le soutien du prince Achot Ier[1], qu'il couronne roi d'Arménie vers 885 à Bagaran[2].

À la mort d'Achot (890), il joue les médiateurs entre Smbat Ier et Abas, respectivement le fils et le frère du défunt roi[3]. Abas tente par ailleurs de lui opposer un saint homme de Sevanavank, Machtots, mais ses efforts sont vains, Machtots refusant de jouer ce rôle[4]. Georges couronne Smbat en 892[4].

En 893, à la suite du tremblement de terre qui dévaste Dvin, le Catholicos se réfugie à Etchmiadzin[5].

Smbat fait à nouveau appel à ses services de médiateur et l'envoie en 895 à Afchin, émir sajide d'Azerbaïdjan, qui a affectué ces premières incursions en Arménie. Afchin lui remet une invitation à destination de Smbat, que ce dernier, pressentant un piège, décline. L'émir fait alors emprisonner le Catholicos, qui est cependant libéré contre rançon[6].

Georges meut en 897/898 au Vaspourakan, et Machtots lui succède[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Grousset 1947, p. 384.
  2. Grousset 1947, p. 395.
  3. Dédéyan 2007, p. 255.
  4. a et b Grousset 1947, p. 399.
  5. Grousset 1947, p. 402.
  6. Grousset 1947, p. 403.
  7. Grousset 1947, p. 419.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]