Georges Eugène Charles Beauvisage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Georges Eugène Charles Beauvisage est un homme politique et un scientifique français, né à Paris le 29 janvier 1852, mort à Lyon le 8 avril 1925.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

D'abord employé à la caisse des dépôts et consignations, de 1869 à 1875, où son père est chef de cabinet du directeur général, il poursuit des études de médecine à Paris, et devient Docteur en médecine, agrégé d'histoire naturelle (1883), et professeur à la faculté de médecine de Lyon. Il est élu sénateur du Rhône (1909-1920), membre du groupe de la Gauche démocratique. Depuis 1896, il était conseiller municipal puis adjoint au maire de Lyon.

Il est l'un des artisans du développement du Jardin botanique de Lyon au Parc de la Tête d'Or. Il a beaucoup travaillé sur les collectes de Nouvelle-Calédonie du Révérend Père Xavier Montrouzier. Il a été membre de la Société botanique de France.

Quelques publications[modifier | modifier le code]

  • Contribution à l'étude des origines botaniques de la gutta-percha - Paris : G. Carpentier , 1881
  • Les galles utiles - Paris : O. Doin , 1883
  • La Course des faisceaux dans la tige du « Dioscorea Batatas » - Lyon : Association typographique, 1888
  • Observations sur deux roses prolifères - Lyon : Association typographique, 1887
  • Remarques sur la classification des fruits et la déhiscence des capsules - Lyon : H. Georg, 1888
  • Guide au Jardin Botanique de la Faculté de Lyon - Lyon : H. Georg, 1889
  • L'Inuline dans les « Ionidium », étude anatomique du faux ipécacuanha blanc du Brésil (« Ionidium Ipecacuanha »), note sur un faux ipécacuanha strié noir - Bâle, Lyon, Genève : H. Georg , 1889
  • Les matières grasses naturelles - 1890
  • Exposé des titres et travaux scientifiques - Lyon : Association typographique, 1891
  • Herborisations dans l'Argonne - Lyon : Association typographique, 1891
  • Les matières grasses, caractères, falsifications et essai des huiles, beurres, graisses, suifs et cires - Paris : J.-B. Baillière et fils , 1891
  • Révision de quelques genres de plantes néo-calédoniennes du R. P. Montrouzier - Paris : J.-B. Baillière et fils, 1894
  • Toxicité des graines de ricin - Paris : J.-B. Baillière et Fils , 1894
  • Cercueils pharaoniques en bois d'if - Lyon : Association typographique, 1895
  • Recherches sur quelques bois pharaoniques - Le bois d'if - Paris, 1896 - Tirage à part du Recueil de travaux relatifs à la philologie et à l'archéologie égyptiennes et assyriennes
  • Recherches sur quelques bois pharaoniques - le bois d'ébène - Paris, 1897 - Tirage à part du Recueil de travaux relatifs à la philologie et à l'archéologie égyptiennes et assyriennes
  • Deuxième note sur l'herbier du R. P. Montrouzier, le genre Eutrecasteauxia Montr - Annales de la société botanique de Lyon, XII, 1897
  • Notice sur le Révérend Père Xavier Montrouzier, botaniste en Nouvelle-Calédonie - Paris : J.-B. Baillière et fils, 1898
  • L'Education laïque. Discours prononcé à la Distribution des Prix des Écoles primaires de filles du 3e Arrondissement de Lyon le 28 juillet 1900 - Lyon : Decléris et fils , 1900
  • Genera montrouzierana, plantarum Novae Caledoniae - Ed. : J.-B. Baillière et fils, 1901
  • Guide des étudiants au Jardin botanique de la Faculté de médecine et de pharmacie de Lyon, donnant les caractères des principales familles végétales avec un nouveau plan d'ensemble du Jardin et quatre plans partiels, 1903
  • Conseils aux voyageurs pour les récoltes d'échantillons botaniques de plantes utiles, médicinales, alimentaires ou industrielles, 1904
  • Avec A. Guillaumin - Species Montrouzieranae seu enumeratio plantarum in Nova Caledonia terrisque adjacentibus a R.P. Montrouzier lectarum - Impr. de A. Rey, 1914
  • L'infériorité scientifique de la Kultur - Extrait des conférences organisées en 1916 par l'Association française pour l'avancement des sciences
  • Pour l'esprit de qualité contre l'esprit de quantité - 1917
  • L'Idéal latin - Paris : Chaix , 1917 - Conférence faite à Dijon, le 25 février 1917
  • Maintenant... ! Réformons l'éducation-nationale. Précédé d'une introduction par M. Edouard Herriot - Paris, E. Figuière , 1919

Éponymie[modifier | modifier le code]

Un genre et deux espèces lui sont dédiés :

  • Beauvisagea Pierre (famille des Sapotacées)
  • Xanthostemon beauvisagei Pamp. (1905), Myrtacée de Nouvelle-Calédonie
  • Palaquium beauvisagei Burck (1885), Sapotacée de Sumatra.

Une rue de Lyon commémore son nom[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lyon, des rues et des légendes

Sources[modifier | modifier le code]

Beauvis. est l’abréviation botanique officielle de Georges Eugène Charles Beauvisage.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI