Georg Friedrich Hildebrandt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Georg Friedrich Hildebrandt

Naissance 5 juin 1764
Hanovre (Allemagne)
Décès 23 mars 1816
Erlangen (Allemagne)
Nationalité Drapeau : Allemagne allemand
Champs Anatomie
Chimie
Pharmacie
Institutions Université d'Erlangen
Diplôme Université de Göttingen (1783)

Georg Friedrich Hildebrandt (5 juin 1764 - 23 mars 1816) était un pharmacien, un chimiste et un anatomiste allemand. Il fut l'un des premiers scientifiques allemands à accepter les théories de Lavoisier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtient un MD en 1783 de l'Université de Göttingen sous la supervision de Johann Friedrich Gmelin.

Il étudie les composés à base de mercure, ainsi que les propriétés chimiques de l'oxyde de calcium, du nitrate d'ammonium et de l'ammoniac. Il observe l'effet de la lumière émise par les arcs électriques produits dans l'air. Il s'est intéressé aux applications de l'acide nitrique dans le but de déterminer le contenu en oxygène de l'air. Il met au point une méthode pour séparer l'argent du cuivre.

Il a rédigé des ouvrages sur la pharmacologie et l'anatomie humaine, ainsi que des monographies sur la variole, le sommeil et le système digestif.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) K. Hufbauer, The Formation of the German Chemical Community (1720-1795), University of California Press, 1982, p. 214.
  • (en) Dictionary of Scientific Biography, Charles Scribner's Sons, 1970-1990, vol. 6, p. 395.
  • (en) J. fur Chemie und Physik, 1819, 25, p. 1-16.
  • (en) J. R. Partington, A History of Chemistry, Macmillan, 1962, vol. 3, p. 638-639.

Liens externes[modifier | modifier le code]