Garrano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Garrano
{{#if:
Garrano à Lugar de Podre, Castro Laboreiro, Melgaço, Viana do Castelo, Portugal.
Garrano à Lugar de Podre, Castro Laboreiro, Melgaço, Viana do Castelo, Portugal.

Espèce Cheval (Equus caballus)
Région d’origine
Région Minho,Drapeau du Portugal Portugal
Caractéristiques
Morphologie Poney
Taille 1,20 à 1,40 m
Poids 300 à 380 kg
Robe Baie

Le garrano est une race de poney originaire du Portugal.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une étude espagnole le rattache au tronc des races de chevaux dites Cantabriques-pyrénéennes (cántabro-pirenaico)[1], ce qui l'apparente à l'Asturcón, au Jaca Navarra, au Mérens et au Pottok[2].

Cette race très ancienne vit toujours en semi-liberté (les chevaux sont laissés toute l'année en montagne) dans le parc national de Peneda-Geres. Il doit son nom à une région au Nord du Portugal, le Minho, dont il est originaire. Cette race serait l’ancêtre de l’Andalou et du Poney de Galice. Le Garrano a influencé d’autres races et a subi l'influence du Pur sang arabe, perdant ses caractéristiques originelles. Il est actuellement menacé d’extinction, son effectif est réduit même dans son pays d’origine.

Description[modifier | modifier le code]

détail de la tête d'un Garrano à Gerês.

C'est un poney docile et intelligent. Il est apprécié pour le travail à la ferme et l’attelage. Il est généralement utilisé dans les courses traditionnelles annuelles appelées "Corridas de passo travado" à Ponte de Lima, au Portugal. Il mesure de 1.20 à 1,40 m pour un poids de 300 à 380 kg. Sa robe est généralement baie, mais environ 30 % des poneys sont porteurs de l'allèle récessif codant la robe alezane[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Jesús Ignacio Fernández Domingo, El caballo y el derecho civil, Editorial Reus, 2010, (ISBN 8429016082 et 9788429016086), p. 22
  2. (es) Doctor Jesús María Martínez Sáiz, Estudio de la variabilidad genética de la raza equina el caballo Losino, Tesis doctorales - Universidad de Murcia, 2004, (ISBN 8483714469 et 9788483714461), p. 180
  3. (en) L.J. Roy, I. Álvarez, I. Fernández, M. Valera, J. Jordana, A. Beja-Pereira, J.P. Gutiérrez, L. Payeras, E. Gómez et F. Goyache, « Allelic frequencies of MC1r and ASIP genes in Iberian horses » dans Book of Abstracts of the 56th Annual Meeting of the European Association of Animal Production, vol. 11, [lire en ligne]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]