Sorraia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sorraia
{{#if:
Altamiro, étalon de race pure
Altamiro, étalon de race pure

Espèce Cheval (Equus caballus)
Région d’origine
Région Drapeau du Portugal Portugal
Caractéristiques
Morphologie Petit cheval de selle
Taille 1,44 m à 1,48 m
Robe Isabelle ou souris avec des caractéristiques sauvages (zébrures, raie de mulet...)
Tête Grosse, profil busqué
Pieds Durs et sains

Le Sorraia ou Soraya est une race équine très ancienne du Portugal, qui montre une grande ressemblance avec les chevaux préhistoriques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce cheval a été remarqué par un agronome et éleveur renommé de chevaux Lusitaniens, Ruy d'Andrade en 1920. Des représentations lui ressemblant existent sur les gravures rupestres des grottes préhistoriques. Autrefois utilisé pour l’équitation et les travaux de ferme, le Sorraia vit aujourd’hui en petit troupeaux sauvages. Il a été découvert dans la "Vale do Sorraïa", une région portugaise située entre les rivières Sor (pt) et Raia (pt), affluent du Sorraia (pt) qui se jette dans l’estuaire du Tage.

Caractéristiques[1][modifier | modifier le code]

La robe très particulière du Sorraia, de couleur généralement grise, est une robe noire diluée par le gène sauvage "Dun" ou "red dun", avec une raie de mulet et des zébrures sur les membres. Cette robe est caractéristique des races primitives. Sa conformation n’est pas des meilleures. L’animal est cependant très robuste, il survit avec très peu de fourrage et résiste à des températures extrêmes. Les épaules sont droites, l’arrière-main faible et les membres assez longs avec une ossature pauvre, mais les pieds sont durs et sains.

  • Hauteur : entre 1,44 et 1,48 m ;
  • Robe :Isabelle ou souris, avec une raie de mulet et des zébrures sur les membres, et même parfois sur le corps ;
  • Conformation :
    • grosse tête archaïque, profil busqué ;
    • épaules droites ;
    • arrière-main pauvre et queue attachée bas ;
    • longs membres grêles.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cheval star n°208 (janvier 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Élevages en France :
Haute-Vienne, Élevage de Nouic. Les Konik Polski vivent en groupe avec des Tarpans, Konik Polski et Poitevins Mulassiers.
Aquitaine, Elevage du domaine de l'Escuderia. Croisement du Sorraia avec ses descendants (Pure Race Espagnole et Pur Sang Lusitanienne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ruy d'Andrade, « Les chevaux du Sorraia », dans Comptes rendus du XIIe congrès international de zoologie, Lisbonne, 1935 : 2368.