Gare de Bourron-Marlotte - Grez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bourron-Marlotte - Grez
Image illustrative de l'article Gare de Bourron-Marlotte - Grez
L'ancien bâtiment et l'entrée de la halte.
Localisation
Pays France
Ville Bourron-Marlotte
Adresse Avenue Blaise de Montesquiou
77780 Bourron-Marlotte
Coordonnées géographiques 48° 19′ 58″ N 2° 41′ 33″ E / 48.332672, 2.69243648° 19′ 58″ Nord 2° 41′ 33″ Est / 48.332672, 2.692436  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services TransilienLigne R du Transilien
Fret SNCF sur ITE
Caractéristiques
Ligne(s) Moret - Veneux-les-Sablons à Lyon-Perrache
Bourron-Marlotte - Grez à Malesherbes
Voies 2 (+ ITE)
Quais 2
Zone 5 (tarification Île-de-France)
Altitude 71 m
Historique
Mise en service 14 août 1860
Correspondances
Bus Voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Bourron-Marlotte - Grez

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Bourron-Marlotte - Grez

La gare de Bourron-Marlotte - Grez est une gare ferroviaire française des lignes de Moret - Veneux-les-Sablons à Lyon-Perrache et de Bourron-Marlotte - Grez à Malesherbes, située sur le territoire de la commune de Bourron-Marlotte, à proximité de Grez-sur-Loing, dans le département de la Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Elle est mise en service en 1860 par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM). C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par les trains de la ligne R du Transilien. Elle est également ouverte au service de fret pour l'installation terminale embranchée (ITE) de la société des sablières de Bourron.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 71 mètres d'altitude, la gare de Bourron-Marlotte - Grez est située au point kilométrique (PK) 78,5 de la ligne de Moret - Veneux-les-Sablons à Lyon-Perrache, entre les gares de Montigny-sur-Loing et de Nemours - Saint-Pierre.

Ancienne gare de bifurcation, elle est également l'origine de la ligne de Bourron-Marlotte - Grez à Malesherbes mais le tronçon jusqu'à la gare de La Chapelle-la-Reine n'est pas ouvert à l'exploitation.

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare de Bourron est mise en service le 14 août 1860[1] par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM), lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Moret à Montargis[2].

Le bâtiment voyageurs de la gare au début du XXe siècle.

La gare prend de l'importance en devenant une gare de bifurcation le 24 août 1881, lors de la mise en service par la compagnie PLM de la ligne de Bourron-Marlotte à Malesherbes[3].

Des évènements particuliers apportent un surplus de fréquentation ; par exemple, lors de la Pentecôte de 1911, la gare voit passer 4 000 voyageurs du vendredi au mardi[4].

La « gare de Bourron » figure dans la nomenclature 1911 des gares, stations et haltes, de la compagnie PLM[5]. Elle porte : le no 17 de la ligne de Bourron à Malesherbes[6] et le no 3 de la ligne de Moret-les-Sablons à Nimes[7]. C'est une gare qui dispose des services complets, de la grande vitesse (GV) et de la petite vitesse (PV)[8].

La société des sablières de Bourron, officiellement créée le 31 octobre 1911, installe un chemin de fer à voie étroite pour apporter son sable à la gare PLM, pour un transbordement qui verra plusieurs système se succéder dans le temps[9].

Dans les années 1910, la raffinerie de corps gras de Bourron s'installe près de la gare et dispose d'un raccordement qui va apporter du trafic marchandises dans les deux sens[4].

En 2011, la fréquentation journalière de la gare était de 20 voyageurs[10].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Halte SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre. Elle dispose d'automates pour l'achat de titres de transport Transilien[11].

Le passage d'un quai à l'autre s'effectue par la traversée directe des voies au moyen d'un passage piéton planchéié prévu à cet effet. Lorsqu'un train approche, des signaux rouges clignotants interdisent la traversée.

Desserte[modifier | modifier le code]

Bourron-Marlotte - Grez est desservie par les trains de la ligne R du Transilien de la relation Paris-Gare de Lyon - Montargis[11].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parking pour les véhicules y est aménagé. Elle est desservie par des bus du réseau STILL (lignes 905A2, 907C, 907D, 909C et 911B)[11].

Service des marchandises[modifier | modifier le code]

La gare de Bourron-Marlotte - Grez comporte à proximité une installation terminale embranchée (ITE) de la société des sablières de Bourron, fondée en 1911[12], qui est ouverte au service de fret pour des trains massifs, gérée par la gare de Nemours - Saint-Pierre[13].

Patrimoine ferroviaire[modifier | modifier le code]

L'ancien bâtiment voyageurs, inutilisé pour le service Transilien, est toujours présent sur le site.

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Isabelle Bonnot-Rambaud, La Seine-et-Marne industrielle: innovations, talents, archives inédites, Lieux-dits, 2010, p. 331 extrait (consulté le 5 février 2014).
  2. François et Maguy Palau, « 5.10 Moret-Montargis : 14 août 1860 », dans Le rail en France : Le second Empire, tome 2 (1858-1863), édition Palau, Paris, 2001 (ISBN 2-950-94212-1), pp. 108-109
  3. Jean Chaintreau, Jean Cuynet, Georges Mathieu, Les chemins de fer: Paris-Lyon-Méditerranée, Volume 1 de Collection Grands réseaux, La Vie du rail, 1993, extrait (consulté le 5 février 2014).
  4. a et b Henri Froment, Histoire de Bourron-Marlotte, édition ABM, 2e édition, 2005, extraits (consulté le 5 février 2014).
  5. Site gallica.bnf.fr, Nomenclature des gares, stations et haltes du Chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, 1911 : Nomenclature des gares, stations et haltes, par ordre alphabétique p. 10 intégral (consulté le 5 février 2014)
  6. Nomenclature gares PLM, 1911, Nomenclature par ordre Topographique p. 87 intégral (consulté le 5 février 2014)
  7. Nomenclature gares PLM, 1911, Nomenclature par ordre Topographique p. 88 intégral (consulté le 5 février 2014)
  8. Nomenclature gares PLM (explication des renvois), 1911, p. 5 lire (consulté le 5 février 2014)
  9. Chemins de fer des Sablières (consulté le 5 février 2014).
  10. [PDF]« Délibération n°2011-0930 relative au schéma directeur d’information voyageur », sur le site du STIF,‎ 7 décembre 2011 (consulté le 22 août 2013), p. 14.
  11. a, b et c La gare de Bourron-Marlotte - Grez, sur le site officiel Transilien de la SNCF (consulté le 5 février 2014).
  12. Sable de Fontainebleau – Les grandes heures de la Sablière, sur apophtegme.com. Consulté le 5 février 2014.
  13. Site fret.sncf.com : gare de Bourron-Marlotte-Grez : code gare 684118 (consulté le 5 février 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Paris-Gare de Lyon Montigny-sur-Loing Transilien Ligne R du Transilien Nemours - Saint-Pierre Montargis