Garcinia gummi-gutta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Garcinia cambogia)
Aller à : navigation, rechercher

Garcinia gummi-gutta, parfois connu sous les noms de Gambooge, baie de Brindall, kodumpulli (au Kerala) et goraka (au Sri Lanka) ou tamarinier de Malabar, est un petit arbre de la famille des Clusiaceae. C'est l'une des espèces subtropicales indigènes de Garcinia en Indonésie. Son fruit jaunâtre, en forme de citrouille, contient potentiellement du AHC, acide hydroxycitrique[1].

Culture et utilisations[modifier | modifier le code]

Garcinia gummi-gutta est développée pour son fruit qui prospère dans les forêts moites en Asie du Sud-est, et en Afrique de l'Ouest.

Dans la médecine traditionnelle indienne, cette plante est prescrite pour les œdèmes, les menstruations retardées, la constipation et les parasites intestinaux. Sous forme de précoction, elle est également employée pour les rhumatismes. L'extrait et l'écorce de la Garcinia gummi-gutta servent de condiment pour le curry en Inde.

Des recherches ayant eu lieu en 1965 ont montré la présence d'acide hydroxycitrique (HCA) qui est le principal composé actif trouvé dans l'écorce et la chair des fruits de Garcinia gummi-gutta.

Bien que le HCA semble réduire la synthèse des acides gras et du cholestérol in vitro (par inhibition de la lipogénèse), une étude en 1998 a montré que l’acide hydroxycitrique de la Garcinia peut être un agent potentiel contre l’obésité, (JAMA 280 : 1596-1600, par Steven B. Heymsfield, MD) mais l’étude n'a trouvé aucune différence significative dans la perte de poids entre ceux qui reçurent le composé et ceux qui eurent le placebo.

Il agit de deux façons différentes. D'une part, en stimulant la production de sérotonine dans l'hypothalamus, entrainant la sensation de satiété plus rapidement tout en ayant besoin de moins manger et d'autre part en inhibant l'action d'une enzyme, la citrate lysase, qui tend à empêcher la lipogenèse. Le processus d'oxydation des hydrates de carbone se trouve donc accéléré et le surplus transformé en énergie et non en graisses[2].

Cette substance a été interdite de commercialisation en France, dans un but d’amaigrissement, par l'ANSM (anciennement agence pour le médicament) depuis mai 2012[3], à cause des effets secondaires et de leur inefficacité.

Néanmoins, le composé extrait de cette plante est, de nos jours, largement commercialisé comme composant dans des suppléments diététiques.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Cambogia gummi-gutta L.
  • Garcinia cambogia Desr.
  • Mangostana cambogia Gaertn.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Lobb A, « Hepatoxicity associated with weight-loss supplements: a case for better post-marketing surveillance », World J. Gastroenterol., vol. 15, no 14,‎ 14 April 2009, p. 1786–7 (PMID 19360927, PMCID 2668789, DOI 10.3748/wjg.15.1786, lire en ligne)
  2. « Garcinia Cambogia » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-08 Les propriétés du Garcinia Cambogia
  3. commentcamarche.net.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :