Francesco Faà di Bruno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francesco Faà di Bruno

Francesco Faà di Bruno, (Alexandrie, 29 mars 1825Turin, 27 mars 1888), est un prêtre catholique, un officier et un mathématicien italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Francesco Faà di Bruno est né dans une famille noble de douze enfants, et il hésita entre la carrière militaire et le sacerdoce.

Tout d'abord officier d'état-major, il participa en 1848 à la guerre d'indépendance, mais impressionné par la souffrance et la peur des jeunes mourants lors de la défaite de Novare, il entreprit des études de mathématiques (il publie en particulier en 1855 son résultat le plus célèbre, la formule de Faà di Bruno) et de physique et fut finalement ordonné prêtre, à 51 ans.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Pour la promotion sociale et spirituelle de la femme, il institua l'œuvre de sainte Zita (patronne des domestiques)[1] et organisa une véritable « ville de la femme », équipée d'écoles, d'ateliers, d'infirmeries et de pensionnats.

Il est béatifié par le pape Jean-Paul II le 25 septembre 1988.

Notes et références[modifier | modifier le code]