Francesco Antonio Bonporti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francesco Antonio Bonporti

Francesco Antonio Bonporti (baptisé le à Trente ; mort le à Padoue) était un prêtre, violoniste et compositeur de musique baroque italien de la fin du XVIIe et de la première moitié du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de théologie et de philosophie au séminaire jésuite de la ville de Trente (Italie), puis à Innsbruck (Autriche), et enfin à Rome, Francesco Antonio Bonporti prend des leçons de violon chez Arcangelo Corelli dans cette même ville. Il retourne dans sa ville natale en 1695 en tant que prêtre et commence à publier ses premières œuvres.

Il prend sa retraite en 1740 et se retire à Padoue où il meurt neuf ans plus tard. Il est enterré dans la basilique Saint-Antoine, à Padoue.

Il a influencé Jean-Sébastien Bach dans la conception de ses Invenzione (littéralement : Inventions), pour clavier, petites compositions polyphoniques d'écriture libre. Bach a consacré beaucoup de temps à copier les œuvres des auteurs qu'il appréciait. C'est ainsi qu'on lui a attribué à tort certaines œuvres, dont quelques Invenzioni écrites par Bonporti.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Opus 1 : 10 sonates en trio (1696)
  • Opus 2 : 10 sonates en trio (1698)
  • Opus 3 : 6 Motets pour soprano, 2 violons et basse continue (1703)
  • Opus 4 : 10 sonates en trio (1703)
  • Opus 6 : 10 sonates en trio (1705)
  • Opus 7 : 10 sonate pour violon et basse continue 1707)
  • Opus 10 : 10 inventions pour violon et basse continue (1712)
  • Opus 11 : 10 concertos à 5 pour instruments à cordes (1727)
  • Opus 12 : 10 sérénades et Concertinos pour violon et basse continue (1745)
  • 2 manuscrits de Sonates pour violon et basse continue.

Liens externes[modifier | modifier le code]