Chiara Banchini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chiara Banchini (née le à Lugano en Suisse) est une violoniste et chef d'orchestre spécialisée dans la musique baroque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle étudie d'abord le violon classique avec Corrado Romano (1920-2003) et obtient un Prix de virtuosité au Conservatoire de Musique de Genève. Elle reçoit ensuite l'enseignement de Sándor Végh (1912-1997). En 1975, Nikolaus Harnoncourt l'oriente vers la version baroque de l'instrument. Suivant l'enseignement de Sigiswald Kuijken, elle obtient ainsi le diplôme de soliste au Conservatoire de La Haye. Dans les années qui suivent, elle joue avec La Petite Bande, ensemble dirigé par Sigiswald Kuijken.

En 1977, elle ouvre la première classe de violon baroque du Centre de Musique Ancienne de Genève. De 1991 à 2010, Chiara Banchini enseigne le violon baroque à la Schola Cantorum de Bâle. Ce sont deux de ses élèves, Amandine Beyer et de:Leila Schayegh, qui lui succèdent. Plusieurs de ses élèves, tels Enrico Gatti, Amandine Beyer, Stéphanie Pfister, Hélène Schmitt, David Plantier ou encore Leila Schayegh, ont participé à ses enregistrements, avant de fonder, pour certains d'entre eux, leur propre ensemble.

En 1978, elle réunit un groupe de musiciens actifs en Suisse (Jacottet, Garrido, Maurette, Huttenlocher, Bovet, etc.) et en Europe pour donner, sous la direction de Philippe Corboz, l'Orfeo de Monteverdi à Genève et à Neuchâtel, première exécution sur instruments anciens en Suisse, après les représentations données à l'Opéra de Zurich par Nikolaus Harnoncourt.

En 1981 elle fonde l'Ensemble 415, orchestre spécialisé dans la musique baroque. Le succès est rapide et l'ensemble jouit bientôt d'une excellente réputation internationale. Chiara Banchini a une importante activité d’enregistrement. Elle grave plusieurs dizaines de CD, que ce soit avec son ensemble 415 (Mozart, Corelli, Muffat, Vivaldi, Sammartini, etc.) ou dans le répertoire de la sonate (Mozart, Schobert, Vivaldi, Corelli, Bonporti, etc.). Elle réalise notamment, avec la codirection de Jesper Christensen, le premier enregistrement des concerti grossi d'Arcangelo Corelli avec un grand orchestre baroque (quarante musiciens), enregistrement qui a été couronné d'un Diapason d'or, à l'instar de plusieurs autres de ses disques (notamment ceux dédiés à Albinoni, Rameau, Tartini, Muffat et Bonporti). Plusieurs autres de ses enregistrements ont été couronnés par d'autres distinctions tels le "Preis des Deutschen Schallplattenkritik" (Bonporti), le Prix de l’Académie Charles Cros (Bononcini), ou un Choc du Monde de la musique (Vivaldi).

L'Ensemble 415 donna son grand concert d'adieu en janvier 2012 à Bâle, avec plus de 60 anciens musiciens, tous anciens membres de l'ensemble [1],[2].

Elle participe également à des enregistrements marquants avec d’autres ensembles ; c’est ainsi que, sous la direction de Jordi Savall, elle s’associe à Monica Huggett, Ton Koopman, Hopkinson Smith et Stephen Preston pour enregistrer les Nations de François Couperin. De même, en compagnie d’Alison Bury, Elizabeth Wallfisch et John Holloway, elle grave avec les Taverner Players, sous la direction d’Andrew Parrott, l'enregistrement de concertos de Vivaldi, dont les Quatre Saisons. Toujours avec John Holloway, elle enregistre les sonates pour deux violons sans basse (op. 3 et 12) de Jean-Marie Leclair.

Bien que formée par les écoles hollandaise et belge de la musique baroque, Chiara Banchini a développé un jeu plus personnel, aussi bien en soliste qu’avec son orchestre, basé sur un son riche et chaleureux, donnant à la phrase musicale un lyrisme particulièrement adapté au répertoire italien auquel elle a consacré de nombreux enregistrements (Corelli, Vivaldi, Tartini, Valentini, Albinoni, Boccherini, Sammartini, Bononcini, Bonporti et autres).

Après avoir joué plusieurs années sur un violon de Lorenzo Storioni de 1780, elle joue depuis 1995 sur un violon de Niccolò Amati de 1674. Son premier enregistrement sur cet instrument est celui qu'elle a consacré aux concertos pour violon de Tartini.

Elle est l'épouse de Daniel de Roulet, écrivain réputé.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Quelques enregistrements[modifier | modifier le code]

  • Stabat Mater pour soprano et cordes de Boccherini ; Quintettes pour violon et cordes
Ensemble 415 ; Chiara Banchini, violon et direction ; Agnès Mellon, soprano (dans le Stabat Mater)
Disque paru chez Harmonia Mundi
  • Stabat Mater de Vivaldi; Ensemble 415, Andreas Scholl, contre-ténor, Chiara Banchini, violon et direction.
Disque paru chez Harmonia Mundi
  • Concerti grossi "da chiesa" et "da camera" Op. 6 de Corelli pour violon(s), violoncelle(s), cordes et basse continue (clavecin(s), orgue de chambre, archiluth(s), chitarrone)
Ensemble 415, dirigé par Chiara Banchini au Violon Baroque et par Jesper Christensen au clavecin
Disque paru chez Harmonia Mundi, collection 1+1
  • Concerti grossi de Geminiani d'après les sonates pour violon et continuo (clavecin ou orgue) Op. 5 de Corelli ; Concerto grosso sur le thème de la "Follia" pour violon, violoncelle, cordes et basse continue (archiluth, orgue et/ou clavecin)
Ensemble 415 ; Chiara Banchini, Violon Baroque et direction
Disque paru chez ZIG-ZAG Territoires
  • Concertos pour violon, cordes et continuo (clavecin) de Valentini
Ensemble 415 ; Chiara Banchini, Violon Baroque et direction
Disque paru chez ZIG-ZAG Territoires
  • Giuseppe Tartini (1692 - 1770) - Concerti per violini, archi e basso continuo
Ensemble 415
Chiara Banchini, violon solo et direction
1 CD Harmonia Mundi
  • Tomaso Albinoni - Sinfonia a cinque opus 2
Ensemble 415
Chiara Banchini
1 CD Zig-Zag Territoires
  • Jean-Philippe Rameau - Pièces de clavecin en concert
Chiara Banchini (violon), Françoise Lengelle (clavecin), Marianne Muller (viole de gambe)
1 CD La Tirana

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Concert d'adieu en 2012
  2. Extrait du concert d'adieu