François Bourguignon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bourguignon.

François Bourguignon, né en 1945 est un économiste français. Il est depuis octobre 2007, le directeur de l'École d'économie de Paris après avoir été économiste en chef et premier vice-président de la Banque mondiale à Washington entre 2003 et 2007.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a commencé sa carrière comme professeur à l'université de Toronto au canada, puis est retrouné en France où il a intégré le CNRS en 1977. Il a quitté cette institution pour rejoindre l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) où il enseigne depuis 1985. Il a été consultant pour les Nations unies, l'OCDE, la Commission européenne[1] la Banque mondiale et le Fonds monétaire international. Il a été membre du Conseil d'analyse économique du Premier ministre français, créé par Lionel Jospin. Il est le cofondateur du Delta, centre de recherche économique à l'origine de l'école d'économie de Paris[1]. Il est nommé le 24 octobre 2007 à la tête de la nouvelle école d'économie de Paris, tout en restant proche de la Banque mondiale[1] dont il a été économiste en chef et premier vice-président entre 2003 et 2007. Il est également conseiller du président de la Commission européenne, José Manuel Barroso. Il a été le président de plusieurs associations internationales d'économie (European Society of Population Economics, ESPE, Society for the Study of Economic Inequality, ECINEQ). Récemment, il a présidé le comité d'évaluation du RSA qu'avait mis en place Martin Hirsch, le haut commissaire aux solidarités actives (chargé de la lutte contre la pauvreté et la précarité dans le gouvernement français)[1]. Il siège également dans les conseils d'administration ou les conseils scientifiques de plusieurs organisations.

En mai 2013, il est nommé au Haut Conseil des finances publiques par le président de l'Assemblée nationale en remplacement de Jean Pisani-Ferry.[2]

Formation et recherches[modifier | modifier le code]

Initialement formé comme statisticien à l'ENSAE (École nationale de la statistique et de l'administration économique), il a obtenu un PhD (doctorat) en économie à l'université de Western Ontario au Canada[1], puis un doctorat d'État à l'université d'Orléans[1]. Ses travaux, théoriques et empiriques, portent principalement sur la distribution, la redistribution des revenus et la pauvreté dans les pays développés, les pays en voie de développement et dans la population mondiale. Il a enseigné à l’université du Chili, l'université de Toronto, l'université de Genève et à l'université Bocconi de Milan[1]. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, de plus d'une centaine d'articles dans les revues scientifiques nationales et internationales d'économie, et de divers rapports rédigés pour des organisations internationales. Il a été durant plusieurs années le rédacteur en chef de l'European Economic Review, puis de la World Bank Economic Review. À la Banque mondiale, il a supervisé en 2006, le rapport sur développement mondial de la Banque centré sur l'équité. À son arrivée à la Banque mondiale, il se montre critique des politiques du consensus de Washington qui avait décrédibilisé l'institution et déclare : « ce qui est absolument essentiel, c’est de prendre en compte la spécificité des pays. Il n’existe pas de règle générale et absolue qui s’appliquerait à tous et pour tout ; il n’existe pas ce que l’on appelle une best practice qui fonctionnerait dans n’importe quel pays au monde ; chaque pays est un cas particulier et vous devez absolument en tenir compte. » [3] Ses recherches actuelles portent sur les questions d'inégalité mondiale. Plusieurs ouvrages et articles sont en préparation qui ont donné lieu à de multiples communications et conférences invitées un peu partout dans le monde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Parmi ses publications les plus récentes:

  • Handbook of Income Distribution avec Anthony B. Atkinson, North-Holland, 2000.
  • The Impact of Economic Policies on Poverty and Income Distribution: Evaluation Techniques and Tools avec Luiz Pereira da, Silva. World Bank and Oxford University Press, 2003
  • The Microeconomics of Income Distribution Dynamics in East Asia and Latin America avec Francisco Ferreira et Nora Lustig. World Bank and Oxford University Press, 2004
  • The Impact of Macroeconomic Policies on Poverty and Income Distribution: Macro-micro evaluation techniques and tools avec Maurizio Bussolo et Luiz Pereira da Silva. World Bank and Oxford University Press, 2007
  • Itinéraires de l'économie mondiale, entretiens avec François Boutin-Dufresne, Nota Bene, 2010
  • « The Effect of Economic Growth on Social Structures »}, éditeurs Philippe Aghion et Steven Durlauf (eds), Handbook of Economic Growth, North-Holland, 2005.
  • « Equity, Efficiency and Inequality Traps. A Research Agenda » (avec Francisco H.G. Ferrera et Michael Walton), Journal of Economic Inequality, août 2007, vol. 5, No. 2: 235-256.
  • « Aid Effectiveness—Opening the Black Box » (avec Mark Sundberg), The American Economic Review, mai 2007, Vol. 97, No. 2, 316-320.*#
  • « Efficient Intra-Household Allocations and Distribution Factors: Implication and Identification », avec M. Browing et P.-A. Chiappori, Review of Economic Studies, volume 76, Issue 2, pages 503-528, mars 2009
  • « International Redistribution of Income », avec V. Levin et D. Rosenblatt, World Development, volume 37, n°1, janvier 2009
  • « Non-anonymous growth incidence curve, income mobility and social welfare dominance », Journal of Economic Inequality, volume 9, n°4, 2011
  • « Status Quo in the Welfare Analysis of Tax Reforms », The Review of Income and Wealth, volume 57, n°4, 2011
  • « Tax-benefit Revealed Social Preferences », Journal of Economic Inequality, volume 10, n°1, 2012

Distinctions[modifier | modifier le code]

François Bourguignon, est docteur honoris causa des université de Liège, Genève, Western Ontario et l'université du Québec à Montréal. Il a reçu les médailles de bronze et d'argent du Cnrs. Il est chevalier de l'ordre national du Mérite et de la Légion d'honneur.

Lien externe[modifier | modifier le code]


Précédé par Économiste en chef de la Banque mondiale Suivi par
Nicholas H. Stern
François Bourguignon
2003 - 2007
Justin Yifu Lin (en)