Frédéric Lazard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frédéric Lazard

Frédéric (Fred) Lazard, né le 20 février 1883 à Paris et mort le 18 novembre 1948, était un joueur d'échecs et compositeur de problèmes français, aussi connu pour ses grandes qualités de solutionniste.

Carrière de joueur d'échecs[modifier | modifier le code]

Lors du championnat de France amateur de 1914 à Lyon, Lazard finit deuxième derrière Alphonse Goetz.

Après la Première Guerre mondiale, Lazard représenta la France lors de la première olympiade non officielle de 1924 à Paris. Il termina deuxième du championnat de France d'échecs en 1925 et 1926, puis troisième en 1933.

Une miniature[modifier | modifier le code]

a b c d e f g h
8
Chessboard480.svg
Tour noire sur case blanche a8
Cavalier noir sur case noire b8
Fou noir sur case blanche c8
Reine noire sur case noire d8
Roi noir sur case blanche e8
Fou noir sur case noire f8
Tour noire sur case noire h8
Pion noir sur case noire a7
Pion noir sur case blanche b7
Pion noir sur case noire c7
Pion noir sur case blanche f7
Pion noir sur case noire g7
Pion noir sur case blanche h7
Pion noir sur case blanche d5
Pion blanc sur case noire e5
Pion blanc sur case blanche b3
Cavalier noir sur case noire e3
Pion blanc sur case blanche h3
Pion blanc sur case blanche a2
Pion blanc sur case blanche c2
Cavalier blanc sur case noire d2
Pion blanc sur case blanche e2
Pion blanc sur case noire f2
Pion blanc sur case blanche g2
Tour blanche sur case noire a1
Fou blanc sur case noire c1
Reine blanche sur case blanche d1
Roi blanc sur case noire e1
Fou blanc sur case blanche f1
Cavalier blanc sur case noire g1
Tour blanche sur case blanche h1
8
7 7
6 6
5 5
4 4
3 3
2 2
1 1
a b c d e f g h
Amateur - Lazard, position finale.

Irving Chernev a attribué à Frédéric Lazard une victoire avec les Noirs en quatre coup contre Amédée Gibaud : 1. d4 Cf6 ; 2. Cd2 e5 ; 3. dxe5 Cg4 ; 4. h3 Ce3 ; 5. Abandon. Interrogé, Gibaud nia être le joueur qui perdit la partie.

D'après les souvenirs de Lazard[1], la partie réelle, jouée contre un amateur vers 1920, dura un coup de plus :

Amateur - Frédéric Lazard :

1. d4 d5 ; 2. b3 Cf6 ; 3. Cd2 e5 ; 4. dxe5 Cg4 ; 5. h3 Ce3 ; 6. abandon

Selon l'historien des échecs Edward Winter[2], le British Chess Magazine publia en 1921 une autre version issue d'une partie jouée à Paris et présentée par Znosko-Borovsky : 1. d4 d5 ; 2. Cf3 Fg4 ; 3. Ce5 Cf6 ; 4. Cxg4 Cxg4 ; 5. Cd2 e5 ; 6. h3 Ce3 ; 7. Abandon.

Exemple de problème[modifier | modifier le code]

Fred LAZARD
Magyar Sakkvilág 1927
1er-2e Prix

a b c d e f g h
8
Chessboard480.svg
Cavalier blanc sur case noire b8
Cavalier noir sur case noire d8
Pion noir sur case noire g7
Pion noir sur case noire d6
Pion noir sur case blanche e6
Fou blanc sur case blanche g6
Pion noir sur case noire a5
Roi blanc sur case blanche b5
Roi noir sur case blanche d5
Pion noir sur case noire e5
Tour blanche sur case noire g5
Pion blanc sur case blanche h5
Pion noir sur case noire b4
Pion noir sur case noire f4
Pion noir sur case blanche g4
Tour noire sur case blanche b3
Tour noire sur case blanche f3
Cavalier blanc sur case blanche c2
Fou noir sur case noire d2
Reine blanche sur case blanche h1
8
7 7
6 6
5 5
4 4
3 3
2 2
1 1
a b c d e f g h

Mat en 3 coups

1.Cd7? [menace 2.Cb6‡]
mais 1…Fé3!

1.Ca6? [2.Cç7‡]
mais 1…Tbç3!

1.Dh4! [2.T×é5+ d×é5/R×é5 3.D×d8/Dg5‡]
1…Tfé3,Tbé3 2.Cd7 [3.Cb6‡]
1…Fç3 2.Ca6 [3.Cç7‡]
1…C~ 2.Cç6 [3.Cé7‡]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Fréd. Lazard, Mes Problèmes et études d'échecs, Préface de A. Alekhine, 1929,
  • Maurice Beaucaire, Pierre Vincent, avec la collaboration de Xavier Tartakover et Fred Lazard, Pour apprendre à jouer aux échecs, Éditions Bornemann, Paris, 1946.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Tim Krabbe, Records
  2. Edward Winter, Kings, Commoners and Knaves, p. 351.

Liens externes[modifier | modifier le code]