Eugène Le Moult

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eugène Le Moult, né le 31 décembre 1882 à Quimper, mort le 26 janvier 1967 à Paris, est un naturaliste breton spécialisé dans l'entomologie et en particulier les papillons.

Eugène Le Moult.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il vit longtemps en Guyane où travaille son père. Ensuite il ouvre un cabinet entomologique rue Duméril à Paris et vit de la vente de spécimens aux collectionneurs ; il emploie plusieurs chasseurs d'insectes dans l'empire colonial français.


Publications[modifier | modifier le code]

Il publie plusieurs ouvrages dont Mes Chasses aux Papillons (1955) où il relate ses activités en Guyane et Les Morphos d'Amérique du Sud et Centrale (1962-1963), en collaboration avec Pierre Réal. Il assure également la publication des revues Miscellanea Entomologica (fondée par Eugène Barthe (1862-1945) et qui sera ensuite reprise par Sciences Nat) et Novitates Entomologicae publiée de 1931 à 1946. Mais surtout il va publier une édition française de l'ouvrage d'Adalbert Seitz (1860-1938) sous le titre Les Macrolépidoptères du globe en 16 volumes et 4 suppléments.

Références[modifier | modifier le code]

  • 1. Liste des travaux parus dans la revue Miscellanea Entomologica[1]
  • 2. Liste des travaux parus dans la revue Novitates Entomologicae[2]
Le Moult est l’abréviation habituelle de Eugène Le Moult en zoologie.
Consulter la liste des abréviations d'auteur en zoologie