Erskine Caldwell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caldwell.

Erskine Caldwell

Description de cette image, également commentée ci-après

Erskine Caldwell en 1938 (photo de Carl van Vechten)

Activités Écrivain
Naissance 17 décembre 1903
Moreland,Géorgie Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 11 avril 1987 (à 83 ans)
Paradise Valley, Arizona Drapeau des États-Unis États-Unis

Œuvres principales

  • La Route au tabac (roman, 1932)
  • Le petit Arpent du bon Dieu (roman, 1933)

Erskine Caldwell est un écrivain américain, né le 17 décembre 1903 près de Moreland, Géorgie, et mort le 11 avril 1987 à Paradise Valley, Arizona.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire du Sud des États-Unis, Erskine Calwell a décrit au cours de son œuvre la misère des paysans vivant de la récolte du tabac ou du coton, dans des ouvrages au ton simple et direct, dans un style voisin de ceux de John Steinbeck, Francis Scott Fitzgerald, dont il est un contemporain. Comme beaucoup d'écrivains de son pays, il a eu une vie très aventureuse et a exercé les métiers les plus imprévus tels que : machiniste de théâtre, marin, footballeur professionnel, cultivateur, garçon de café et journaliste. Ses descriptions de la misère crasse, et des comportements à la limite de l'humanité, ont choqué les ligues de vertu d'une part, et certains habitants du Sud des États-Unis, qui ont pu ressentir ces portraits comme des trahisons. La violence absurde, l'érotisme, l'humour macabre, le pathétique, toute une panoplie a fait sans doute de Caldwell l'écrivain le plus censuré des États-Unis.

Il a écrit aussi des nouvelles (Jackpot, 1940), et consigné ses observations de correspondant de guerre dans Toute la nuit. Avec sa femme Margaret Bourke-White, photographe célèbre, il a publié en 1937 You have seen their Faces, documentaire sur la misère rurale aux États-Unis pendant la dépression. Il a également compilé les 25 volumes de American Folkways (1945-1955) qui traitent des régions et de leur diversité culturelle.

Ses livres ont été des records de ventes, traduits dans la plupart des langues. En particulier, God's Little Acre (Le Petit Arpent du bon Dieu) s'est vendu à plus de quarante millions d'exemplaires.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Caldwell est l'auteur de 25 romans, 150 nouvelles, 12 autres livres (essai, correspondance, autobiographie), et également de deux livres pour la jeunesse[1].

Romans
  • Le Bâtard (Bastard, (1929)
  • Poor Fool (1930)
  • La Route au tabac (Tobacco Road, 1932)
  • Le Petit Arpent du Bon Dieu (God's Little Acre, 1933)
  • Un pauvre type (Journey Man, 1935)
  • Bagarre en Juillet (Trouble in July, 1940)
  • All Night Long (1942)
  • Un p'tit gars de Géorgie (Georgia Boy, 1943)
  • Terre tragique (Tragic Ground, 1944)
  • Un châtelain des hautes terres (A House in the Uplands, 1946)
  • Le Doigt de Dieu (The Sure Hand of God, 1947)
  • Un patelin nommé Estherville (A Place Called Estherville, 1949)
  • Haute Tension à Palmetto (Episode in Palmetto, 1950)
  • Toute la vérité (This very earth, 1951)
  • Une lampe, le soir (A Lamp for Nightfall, 1952)
  • Love and Money (1954)
  • Gretta (1955)
  • Claudelle Inglish (1958)
  • Jenny toute nue (Jenny by Nature, 1961)
  • Près de la maison (Close to Home, 1962)
  • La Dernière Nuit de l'été (The Last Night of Summer, 1963)
  • Miss Mamma aimée (1967)
  • L'Île d'été (Summertime Island, 1968)
  • Les Braves Gens du Tennessee (The Weather Shelter, 1969)
  • The Earnshaw Neighborhood (1971)
  • Annette (1973)
Nouvelles
  • American Earth (1931)
  • Nous les vivants (We Are the Living), 1933)
  • Kneel to the Rising Sun, recueil (1935)
  • Southways (1938)
  • Les Voies du Seigneur (1944)
  • Pris sur le vif (1957 trad française de Golf Coast Stories)
Autobiographies
  • Call It Experience: The Years of Learning How to Write (1951)
  • With All My Might: An Autobiography (1987)
Albums avec Margaret Bourke-White
  • You Have Seen Their Faces (1937)
  • North of the Danube (1939)
  • Say! Is This the USA (1941)
  • Russia at War (1942)
Livres pour la jeunesse
  • Molly Cottontail (1958)
  • The Deer at Our House (1966)
Autres
  • The Sacrilege of Alan Kent (1936) : Poème en prose
  • À la recherche de Bisko (In Search of Bisco, 1965) : Récit de voyage (Belfond, 1990)
  • À l'ouest du Mississippi (Actes Sud, 1991)

Adaptations au cinéma[modifier | modifier le code]

Citations[modifier | modifier le code]

  • « All I wanted to do was tell a story, to tell it to the best of my ability. » (Tout ce que j'ai toujours voulu faire, c'est raconter une histoire, la raconter du mieux que j'en étais capable).

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Storyteller: A Life of Erskine Caldwell" C. J. Stevens

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Michel Bandry, Erskine Caldwell, 1997

Liens externes[modifier | modifier le code]